La carte du Maraudeur

[Portoloin] pour lire les sujets importants du forum ♥



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERME

Partagez | 
 

 COULOIR - Kennedy & Aaron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1792
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: COULOIR - Kennedy & Aaron   Mer 4 Fév - 19:26

Luka … Ouais je l’avais vu et c’était pas franchement une bonne chose. Surtout pour mes nerfs. Il ne manquait plus qu’on se dispute la maintenant tout de suite. Bon j’avais aussi aperçu Remus et Lux mais eux aux moins  ils seraient sans doute trop occupé a passer une bonne soirée plutôt que je me provoquer. Heureusement j’avais trouvé une idée pour pouvoir m’eloigner. Sans que mon idée ne fonctionnait pas et Kennedy semblait avoir compris que quelque chose clochait vu la tête qu’elle faisait.

- D’accord … N’hésite pas si besoin.


Et puis elle fini par ce mettre a tousser. Une allergie ? Mais a quoi ? C’était a cause de mon verre ? Ou peut etre qu’elle le faisait exprès ? Quoi qu’il en soit je sautais sur l’occasion pour m’eloigner aussi. Je me deppechais donc d’aller chercher un verre d’eau avant de la rejoindre quelques minutes plus tard sans le couloir et de lui tendre.

- Ça va ?


Je la regardais un peu perturbé tout de même. J’esperais que ce soit vraiment une idée qu’elle avait eu et pas une veritable allergie. Enfin tant qu’elle ne faisait pas une allergie aux vampires … En tout cas je savais que j’avais de la chance qu’elle soit avec moi. Parce que bon elle aurait tres bien pu refuser de passer une soirée a mes coté. Apres tout c’était risqué. Et même si j’essayais de me contrôlait je ne restait rien qu’un jeune vampire aux coté du quel tout pouvait arrivé.

- Ce n’est pas a cause de moi j’espere ?


Qu’elle toussait ou qu’on c’était eloigné peu importe. Loin de moi l’idée de lui gacher la soirée.

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1733
Date d'inscription : 16/04/2014
Multicomptes : LVH & SAR & EJE
Caracteristique : Capitaine & Attrapeuse
MessageSujet: Re: COULOIR - Kennedy & Aaron   Sam 21 Fév - 12:59

Bien, j'avais réussi à faire bouger Aaron, loin de Luka. Pas de baston ça serait une bonne chose non ? Surtout que bon, si les deux commencaient à s'en mettre sur la gueule ça allait probablement gacher la soirée, d'autant plus … qu'elle le soupçonnait d'être un vampire. Alors allons y. Manipulation au niveau maximum je toussais et je simulais une allergie. Un verre d'eau… ? Et puis nous partions dans le couloir où je posais le verre sur un meuble proche.

- Oui oui, ne t'en fait pas

Un sourire, plus grand, et je ne toussais plus du tout. Non, tout allait bien, et je touchais doucement sa main du bout de mes doigts. Pour qu'il garde sa concentration sur moi, pour qu'il me fixe. En fait, avec moi il était parfait. C'était ridicule. Mais je devais avouer qu'il était le cavalier parfait et que certains étaient probablement jaloux de moi. Ou de lui. A savoir. Ça n'avait pas vraiment d'interet non ?

- Je me disais juste qu'il serait bien de nous eloigner un peu tous les deux. Pour du calme.

Une caresse sur sa joue, puis je lui demandais d'une manière plus serieuse.

- Tu ne t'es pas nourri avant de venir ?

Qu'il ne mente pas, j'avais bien vu son état. Et si il était le seul vampire dont je supportais la présence, ça ne voulait pas dire que je ne connaissais pas tout d'eux. J'étais suffisament effrayée par les vampires pour…. Enfin voila.

___

Lost & delirious  

Sometimes I feel I'm gonna break down and cry, nowhere to go, nothing to do with my time. I get lonely, so lonely... Living on my own© Badwolf
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1792
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: COULOIR - Kennedy & Aaron   Sam 21 Fév - 16:16

Kennedy avait l'air d'aller mieux ... Moi je m'etais un peu inquieté pour le coup. Mais pas trop. Enfin ce n'etait pas mon genre non plus de trop m'en faire pour quelqu'un puis ce que je n'aimais pas grand monde. Du moins pas vraiment. Et non je n'etais pas le genre de type a compatir avec n'importe qui non plus. Mais ... Mouais avec Kennedy c'etait quand même un peu different. Certains mettraient ça sur le compte de ses talents de velane et ... Et c'etait mieux comme ça.

- Tant mieux. Je n'ai pas tres envie que tu nous fasse une crise cardiaque.

Oui donc Kennedy. J'avais du mal a regarder autre chose de toute façon. Et je ne savais pas si elle faisait expres de faire en sorte que mon attention soit concentré sur elle mais peut etre que ce n'etait pas la meilleure chose a faire en presence d'un vampire. Mais apparement elle avait essayé de nous eloigner volontairement. Je lui adressais un leger sourire amusé:

- De calme seule avec moi hmm ?

Ah oui ... Passons aux choses serieuses. Le fait que je ne m'etais pas nourri avant de venir. Eh bien non. Ce n'etait pas comme si j'avais eu le temps de le faire. Et c'etait impossible de se nourrir discretement la.

- Non je n'ai pas pu. Et la soirée va etre longue je ne pourrais pas m'echapper discretement pour le faire.

Mauvaise nouvelle hein ?

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1733
Date d'inscription : 16/04/2014
Multicomptes : LVH & SAR & EJE
Caracteristique : Capitaine & Attrapeuse
MessageSujet: Re: COULOIR - Kennedy & Aaron   Dim 29 Mar - 11:29

L'essentiel avait été d'eloigner Aaron de la cohue et de la foule, et j'avais visiblement plutot bien réussi ça pour le moment. Puisque nous étions la, seuls dans le couloir, et que le bruit de la fête était bien réduit désormais.

- Une crise…. Oh, tu as cru que c'était ça…? Tu es mignon.

Et pouf, un bisous sur la joue, et je tentais de concentrer son attention sur moi. Et bien entendu il avait pris ça comme un sous entendu, comme une proposition. Ca me faisait presque sourire. En fait, non, ça me faisait sourire, et je laissais echapper un petit rire.

- Juste du calme. Ne te fais pas d'idées.

Cependant avec le sourire que j'avais sur les lèvres c'était dur de lui dire de ne pas se faire d'idées. Oui, on aurait tout aussi bien pu s'echapper de cette fête pour venir copuler comme des lapins en chaleur. Mais on ne l'avait pas fait. Non, je reprenais vite mon serieux pour lui demander si il s'était nourri et la réponse venait de faire froid dans le dos. Alors finalement, je le fixais un long moment en gardant le silence, et je prenais une décision rapide.

- Nourris toi. Je veux dire, si tu as besoin nourris toi. Pas sur le cou parce que je ne saurais pas comment cacher ça. Mais tu peux te nourir autre part non ?

___

Lost & delirious  

Sometimes I feel I'm gonna break down and cry, nowhere to go, nothing to do with my time. I get lonely, so lonely... Living on my own© Badwolf
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1792
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: COULOIR - Kennedy & Aaron   Dim 29 Mar - 15:40

Mignon ? Moi ? Alors de tout les gars qui étaient a cette fête ‘étais très loin d’être le plus mignon. Elle m’avait prit pour un chaton ? Et alors que je la regardais avec l’air un peu choqué par son compliment j’avais eu droit a un bisou sur la joue. Y’a pas a dire. Kennedy savait vraiment comment s’y prendre avec les hommes. Et surtout avec moi e fait.

- Mignon ? Tu te trompe de personne je crois.

Ouais non je n’avais pas pu m’empecher de lui faire cette remarque. Mais je me demandais pourquoi est ce qu’elle nous avait éloigner. Je n’avais pas pu m’empecher de plaisanter un peu la dessus. Mais au moins Kennedy avait eu le merite d’être claire. Elle me disait de ne pas me faire d’idée.

- Je suis calme … Pour le moment.

Et je ne parlais pas forcement de choses sous entendues. Mais plutôt du fait que je ne m’etais pas nourri avant de venir. Et ca ne rassurait pas vraiment Kennedy. Mais c’etait normal. Enfin le silence se brisa et c’est la qu’elle venait de me faire une proposition plus que … Surprenante.

- Quoi ? Tu … Mais je pensais que …

Je n’avais pas vraiment le choix en fait. Je soupirais un peu avant d’attraper son poignet. La ce serait mieux. Enfin ce serait un peu visible mais … Apres trouver des veines sans mordre comme un barbare c’etait assez compliqué.

- Tu me dis quand tu es prete.

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1733
Date d'inscription : 16/04/2014
Multicomptes : LVH & SAR & EJE
Caracteristique : Capitaine & Attrapeuse
MessageSujet: Re: COULOIR - Kennedy & Aaron   Mer 8 Avr - 23:43

Il semblait légèrement choqué que je lui ai dis qu’il était mignon, mais le bisous sur la joue l’avait calmé… Peut être. Ou peut être que c’était tout simplement ma présence. Allez savoir. En tout cas, je souriais réellement amusée par toute cette entrevue avec lui.

- Ah, tu veux que j’aille chercher un autre cavalier alors ?

C’était une plaisanterie, je préférais le calmer un peu, et le garder avec moi. En réalité, je préférais rester avec lui, premièrement parce qu’il m’apaisait au milieu de tous ces gens stupides qui voulaient danser et probablement autre chose. Et aussi, parce que j’étais sa cavalière, et que j’avais bien envie de le garder pour moi. Pour une fois. ( Une fois n’était pas coutume, bon certes ce n’était pas qu’une fois mais bon. )

Soit, la proposition avait été lancée. Bien sur, ça me stressait un peu, mais c’était un effort que je voulais bien faire, pour lui. Et pour la soirée. Et parce que nous avions la promesse de quelque chose d’un peu intéressant pour l’après soirée aussi ? Alors je le laissais attraper mon poignet, en essayant de rester stoïque.

- Je te fais confiance ok. Je sais que tu peux te contrôler.

Bon, c’était dommage, le poignet ça ‘avait pas grand chose d’erotique, mais on ne faisait pas spécialement ça pour ça non plus.

- Vas y .

Et moi, j’attendais. Il m’avait déjà mordu une fois, même si… Enfin, et ça s’était bien fini, alors il pourvait reccomencer… ?

___

Lost & delirious  

Sometimes I feel I'm gonna break down and cry, nowhere to go, nothing to do with my time. I get lonely, so lonely... Living on my own© Badwolf
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1792
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: COULOIR - Kennedy & Aaron   Sam 11 Avr - 15:29

Tsss la sale bête. Elle aimait bien s’amuser avec mes nerfs. Elle savait qu’elle pouvait se permettre de le faire. Ce n’etait pas donné a tout le monde je suppose. Et je grognais un peu alors qu’elle parlait de trouver un autre cavalier. Chose qu’elle n’aurait pas trop de mal a faire si elle en avait envie. Les joies d’être Velane …

- Non ça va …

Mais je n’avais rien dit de plus. Parce que je n’avais rien a ajouter. Et puis de toute façon la on était passé a autre chose. Elle m’avait proposé de boire son sang. Et je ne comprenais pas pourquoi elle me disait ça. Okay ça devait ce voir que j’etais a deux doigts de perdre totalement le contrôle parce que ma faim me dévorait les entrailles. Mais je ne m’etais pas attendu a ce qu’elle se porte volontaire.

Elle me faisait confiance. C’est ce qu’elle m’assurait. Oui j’etais encore capable de pour le moment. Alors autant en profiter. Mais j’hesitais. Tout simplement parce que je ne voulais pas lui faire de mal. Et j’avais attrapé son poignet. Ca restait l’endroit ou ses veines étaient plus facile d’accès.

- Tu es sure de toi ?

Et elle m’avais donné son feu vert. J’approchais donc son poignet de mes lèvres avant d’y planter les dents en essayant de faire le plus doucement possible. Ne pas perdre le contrôle. C’etait la phrase qui passais en boucle dans ma tête alors que je commençais a boire son sang. Et apres quelques gorgées je lâchais son poignet en grognant un peu contre moi même.

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1733
Date d'inscription : 16/04/2014
Multicomptes : LVH & SAR & EJE
Caracteristique : Capitaine & Attrapeuse
MessageSujet: Re: COULOIR - Kennedy & Aaron   Sam 18 Avr - 1:24

c'était une grande proposition que je lui faisais, peut être aussi sérieuse, et peut être aussi importante que ce moment où je lui avais proposé de vivre avec moi plus tard à la sortie de Poudlard. La, je lui faisais confiance, je lui offrais ma vie, et a vrai dire peut être que je lui avais déja offert. C'était quelque chose de sentimental, et de different… Parce que ce n'était pas spécialement que j'aimais Aaron, ni qu'il m'aimait. Enfin si. Mais… Differement. Il était pour moi l'une des plus importantes personnes au monde. Le reste était accessoire. Point. Et je ne voulais pas qu'il se sente mal, c'était quelque chose de naturel. Sans compter que j'avais agis sans spécialement reflechir mais soit.

Feu vert donné, il planta ses dents doucement dans mon poignet et je frissonais sous la douleur, ressentant bientot un sentiment obscur, C'était comme si… Et bien, je n'arrivais pas spécialement à me l'expliquer, mais je sentais la vie me quitter petit à petit sans que ça ne soit négatif. Peut être parce que je lui faisais confiance. Un temps. Et puis il y'eut les flashs. Les souvenirs. Mon cou se mit à me heurter, et il me lacha à temps avant que je ne commence à paniquer. Pourtant je le fixais avec le regard un peu perdu.

- Niveau thérapie on a vu mieux. Mais est ce que ça va ?

Mon sourire était doux pour lui, et je me rapprochais, un peu branlante, pour essuyer le sang qui perlait sur ses lèvres du bout d'un doigt.

- Il faut que je trouve le moyen de cacher cette blessure maintenant, sinon les gens se poseront encore plus de question. Déja que je sens les regards dans mon dos.

D'ailleurs j'étais sure qu'il mourait d'envie de savoir lui aussi… Plus tard peut être ?

___

Lost & delirious  

Sometimes I feel I'm gonna break down and cry, nowhere to go, nothing to do with my time. I get lonely, so lonely... Living on my own© Badwolf
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1792
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: COULOIR - Kennedy & Aaron   Dim 26 Avr - 21:06

La proposition de Kennedy me faisait bizarre. Pas que ce soit une proposition étrange. Mais ça me faisait vraiment plaisir mais aussi peur parce que je n’etais pas sur de ne pas lui faire de mal. Oh bien sur j’allais essayer de me contrôler et je ferais de mon mieux. Mais il n’empeche que j’angoissais quand même. J’essayais de faire le plus doucement possible. Et de prendre le moins de sang possible. Mais suffisamment quand même pour ne plus avoir faim.

J’avais fini par la lâcher rapidement et avant même que je ne lui demande si ça allait elle me demandait si ça allait aussi. J’hochais la tête doucement. Son air perdu m’avait inquiété quand même.

- Oui ça va. Et toi ça va ?

Et je la laissais essuyer le sang qui restait sur mes lèvres un peu surpris. C’est vrai qu’il fallait cacher ça discrètement. Mais comment ? Je regardais un eu autour de nous comme si ça allait m’aider a savoir comment.

- … Avec un bracelet peut être ? D’ailleurs quand est ce que tu compte me raconter ce qui t’es arrivé ?

Je n’avais pas oublié. Je ne pouvais pas oublier. En même temps ça m’intriguais vraiment. Et je ne comprenais pas pourquoi elle ne voulait pas me le dire.

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1733
Date d'inscription : 16/04/2014
Multicomptes : LVH & SAR & EJE
Caracteristique : Capitaine & Attrapeuse
MessageSujet: Re: COULOIR - Kennedy & Aaron   Sam 4 Juil - 11:22

Et voilà, Aaron venait de se nourrir de moi, et entre nous, ça ne me dérangeait pas du tout. Non, au contraire, j’avais trouvé ça d’un érotisme à couper le souffle. Miam. Bon ça, on verrait plus tard pour autre chose, pour le moment j’étais quand même un peu sonnée par la morsure, n’oublions pas que les vampires et moi ça n’avait jamais été une grande histoire d’amour. Cependant, Aaron avait quelque chose de different, je savais que j’aurais pu lui mettre ma vie entre les mains sans qu’il ne … Enfin. Il était mon vampire, et je savais qu’il ne me ferait jamais de mal. Pas comme d’autres. D’ailleurs, j’étais sure que si un jour lui aussi retrouvait la vampire qui m’avait tant heurté il la tuerait. Sans ménagement. Si il y’arrivait en fait. Ca me tira un sourire un peu soulagée d’y penser comme ça.

- Oui, on va dire que ça va. Je sais que tu ne me ferais jamais de mal, ça aide.

Maintenant il fallait cacher ça, et quand il me parla d’un bracelet, je fronçais les sourcils, puis je hochais la tête. Pour la robe que je portais un petit bracelet ferait l’affaire oui. Et du coup je cherchais une idée en fronçant les sourcils.

- Hmm. On va faire comme ça. E du coup je changeais de poignet deux petits bracelets que j’avais. Ça ne cacherait pas tout, mais le temps que ça cicatrise les gens ne poseraient pas de question. De toute façon soyons honettes ils préféraient regarder autre chose quand ils me regardaient moi.

- Quant à ce qui m’est arrivé… Si je te le disais tu trouverais probablement le type pour lui passer un sale quart d’heure, et il avait pas l’air gentil. Un bisous sur ses lèvres, et je lui attrapais la main.

- Viens, retournons danser. Au moins j'essayais de changer de sujet.



La robe, petit rappel pour moi, je m’en souvenais plus xD

___

Lost & delirious  

Sometimes I feel I'm gonna break down and cry, nowhere to go, nothing to do with my time. I get lonely, so lonely... Living on my own© Badwolf
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1792
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: COULOIR - Kennedy & Aaron   Sam 4 Juil - 15:15

Oui j’etais presque mignon avec Kennedy. Elle etait une des rares qui avait le droit a ce traitement de faveur de ma part. A mes inquiétudes … A mes … Sentiments ? Entre nous c’etait bien plus qu’une simple relation basé sur les parties de jambe en l’air de toute façon. Non il y avait autre chose. Un petit quelque chose qui me poussais a vouloir la protéger. A m’être attachera elle. Moi Aaron le sans cœur de la maison Serpentard. Ca avait un petit coté ridicule. Mais … Non. Moi a juste voir son sourire je savais que notre relation n’etait pas ridicule et vaine.

- … A toi peut être pas. A d’autres c’est pas dit.

Non en fait je n’etais même pas sur de ne pas lui faire de mal un jour. Je ne me contrôlais pas toujours. Et je mentirais en me disant que ça ne me faisais pas peur. Si on perçait a jour mon secret j’etais un homme mort. Et même si j’etais un vampire je n’avais pas envie de mourir. Pas envie de tomber de mon pied d’estale sur lequel on m’avait mit depuis toutes ces années. Mais soit ne pensons pas a ça. Je proposais de cacher sa marque avec des bracelets. Et je lui demandais aussi qui lui avait fait poutes ses griffures Mais elle ne voulait rien dire.

- Je veux savoir. Peut être bien que je le retrouverais. Mais qu’il ai l’air gentil ou pas ça ne changera rien. Et puis je ne peux plus mourir.

Hmph elle voulais m’entrainer danser avec elle. Et c’etait dur de résister a son charme. Alors qu’elle attrapais ma main je bougeais un peu ma main avant de glisser mes doigts entre les siens.

- Fais moi confiance. C’est tout ce que je te demande. Tu l’as déjà fais en me laissant te mordre. Mais tu dois aussi me faire confiance en ce qui concerne celui qui t’as fais ça.

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1733
Date d'inscription : 16/04/2014
Multicomptes : LVH & SAR & EJE
Caracteristique : Capitaine & Attrapeuse
MessageSujet: Re: COULOIR - Kennedy & Aaron   Dim 5 Juil - 3:08

- L’essentiel c’est bien qu’a moi tu ne m’en fasse pas.

Bon c’était un peu égoïste de ma part ça, mais c’était néanmoins vrai. L’essentiel pour moi, c’était moi avant tout. J’avais trop souffert pour me permettre de m’inquieter pour les autres. Bon, d’accord, je m’inquietais pour certains de mes amis, comme Stan. Mais … Pas comme ça. Bon, je m’inquietais pour Aaron aussi. Et Tsu, et Aidrian et … Je n’étais pas si égoïste que ça peut être. Un peu quand même. J’aimais mon confort, et mon être tout entier. Autant que je le détestais d’ailleurs. Mon être. Mais c’était une trop longue histoire. Du coup, j’appréciais le fait de me sentir en sécurité avec lui. Parce que ça, je savais que je l’étais.

D’ailleurs, il passait déjà en mode protecteur a cause des griffures dans mon dos, et je me mordais la lèvre. Je ne voulais pas lui dire, je ne voulais pas qu’il s’inquiete. Mais il insistait, et je serrais mes doigts avec les siens, sentant comme une chaleur en moi qu’il n’y’avait que lui qui m’offrait.

- J’ai ripé contre un mur, pendant que je faisais quelque chose avec un type étrange. …. Ce n’était pas forcement la bonne façon de le raconter, mais je ne voyais pas quoi lui dire. Enfin, je reprenais doucement. Je l’ai croisé dans un bar, je m’ennuyais et… il s’est montré plus brutal que je ne l’aurais pensé. Je ne m’étais pas fait violer, c’était déjà ça. C’était juste que… Et bien, ça n’avait pas forcement bien fini non plus, il n’y’étais pas allé de main morte en tout cas.

Et Aaron avait gagné. Il avait eu sa réponse, je baissais les yeux, un peu gênée. Pas tant de ce que j’avais fait, ça avait été plus ou moins une bonne partie de sexe, mais …. J’avias été faible, et quelqu’un allait se mettre en danger pour moi.

- Que vas tu faire ? Au fond, je préferais les blessures qu'il pouvait m'infliger lui. Mais ça c'était une autre histoire. Hmm, j'aurais aimé qu'il soit possessif, qu'il me dise quelque chose. Mais nous n'étions pas comme ça. Et nous ne pouvions pas commencer à l'être.

___

Lost & delirious  

Sometimes I feel I'm gonna break down and cry, nowhere to go, nothing to do with my time. I get lonely, so lonely... Living on my own© Badwolf
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1792
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: COULOIR - Kennedy & Aaron   Dim 5 Juil - 3:32

J’esquissais un léger sourire a ses mots. Au moins Kennedy ne me jugeais pas pour les actes que je pouvais commettre. J’etais pas un type gentil sur qui tout le monde pouvais compter. Non j’etais juste un connard et j’etais fier de l’être. Et si être vampire m’avais permit de renouer des liens avec Salem , ça ne voulais pas dire que j’etais devenu un ange non plus. Loin de la. Même si j’avais plus de raisons de l’etre j’etais toujours Aaron le Serpentard aux sang pur qui n’avait aucune ptié pour les sang impurs.

Donc je voulais savoir qui etait l’homme qui avait osé lui laisser de telles marques et elle avait fini par parler. Un type louche dans un bar hein ? C’etait vague mais c’etait déjà un début de réponse. Bon je ne savais pas trop a quoi il ressemblait et c’etait bien dommage. Il fallait que j’en sache plus. Et je fronçais légèrement les sourcils.

- Il ressemblait a quoi ce mec ? Il devait être beau pour que tu te laisses faire comme ça.


Enfin je supposais. Elle me répondrait … Du moins j’esperais. Elle avait l’air un peu géné et elle me demandait ce que j’allais faire. Bonne question. La avec si peu d’information je ne savais pas vraiment ce que je pouvais faire mais la réponse etait évidente non ?

- Je sais pas. On verra bien. Qu’est ce que je pourrais faire … ? Le vider de son sang ? Ce serait cool.

Il le méritait non apres tout ? Kennedy elle ne méritait pas de se faire traité comme ça par un pervers dans un bar. Donc si je pouvais le trouver je reglerais vite le problème ça c’etait une certitude.

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1733
Date d'inscription : 16/04/2014
Multicomptes : LVH & SAR & EJE
Caracteristique : Capitaine & Attrapeuse
MessageSujet: Re: COULOIR - Kennedy & Aaron   Dim 5 Juil - 12:09

Et bien, je venais de tout avouer à Aaron. Je n’allais pas rentrer dans les détails, mais au moins, il était au courant de tout. De comment je m’étais fait ces marques sur le dos quand l’homme m’avait collé contre le mur se fichant bien que le mur soit indélicat, de comment, il n’avait pas spécialement été tendre cet homme. Oh, sur le moment ça ne m’avait pas spécialement dérangé a vrai dire. Ca avait été un beau moment. Aaron posa une question et je revenais sur terre.

- Il n’était pas trop mal. Je ne me rappelais plus spécialement sa tête, ah… Si un peu. Mais ce qui avait compté a l’époque c’était surtout que je m’ennuie et qu’il soit la, prêt à me détendre quelques instants, prêt a m’occuper. - Brun, un peu vieux, l’air mystérieux et une barbare mal rasée. Après je n’étais pas spécialement douée pour les descriptions mais je tentais de lui détailler sa taille et sa corpulence, sans m’empecher de rajouter un simple - Plutot bien gaulé aussi. A vec un peu de chance ça le ferait rire. Enfin… J’esperais qu’il ne le prenne pas trop mal.

En tout cas j’avais une boule de peur pour lui un peu, et je ne savais pas comment je devais faire pour qu’elle ne se taise. Il voulait le vider de son sang hein ?

- Il.. Il semblait plutôt fort tu sais. Pour tenter de le distraire je passais une main sur sa joue, lâchant donc sa main que je n’avais pas laché depuis tout a l’heure. - Et puis au début, il n’a rien fait que je n’ai pas voulu. Au début. C’était le terme important.

___

Lost & delirious  

Sometimes I feel I'm gonna break down and cry, nowhere to go, nothing to do with my time. I get lonely, so lonely... Living on my own© Badwolf
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1792
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: COULOIR - Kennedy & Aaron   Dim 5 Juil - 20:20

J’essayais d’enregistrer les informations que Kennedy venait de me balancer. En espérant croiser ce type la un de ces jours. En espérant ne pas me trompé. Imaginez un instant que j’egorge un pauvre type qui n’avait rien fait ? J’allais essayer donc de lui demander si elle connaissait pas son nom ou un truc comme ça. Même si on connaissait rarement le nom de son agresseur en général.

- Il ne t’as pas dis son nom par hasard ?

Evidement elle se retrouvais a parler du fait qu’il etait bien gaulé. Et je levais les yeux au ciel. Jme serais bien passé du détails. Mais ça ne m’etonnais pas vraiment d’elle en fait. J’avais pas pu m’empecher de grogner un peu:

- Ben vu tes marques j’aurais pas cru. J’avais plutôt l’impression que c’etait le genre de mec qui a quelque chose a compenser.

Bref j’irais probablement tenter de faire un trop a Pré au lard le soir un de ces quatre. Peut être que je pourrais montrer a ce type qu’il n’avait pas vraiment eu une comme idée de s’en prendre a Kennedy. Elle s’en faisait un peu pour moi je crois mais j’haussais les epaules.

- Et alors ? Tu doutes de moi ?

Au début ouais ça m’avais interpellé. Et je le notais dans un coin de ma tête également. Mais je n’avais pas envie qu’elle essaye de me dissuader de la venger. De toute façon ça ne marcherait pas.

- Tu es peut être pas a moi mais y’a des types qui ne méritent vraiment pas de poser leurs mains sur toi tu le sais ça ?

La ça tombait mal pour ce mec. Il avait bléssé Kennedy. Même si je faisais comme si je m’en foutais parfois ça m’enervait un peu d’apprendre que Kennedy flirtait avec certaines personnes. Elle méritait mieux que ça franchement.

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1733
Date d'inscription : 16/04/2014
Multicomptes : LVH & SAR & EJE
Caracteristique : Capitaine & Attrapeuse
MessageSujet: Re: COULOIR - Kennedy & Aaron   Dim 5 Juil - 21:46

Bon j’expliquais presque tout à Aaron. Je ne lui racontais pas non plus tous les détails de ce qui avait pu se produire, mais tout de même, je lui en racontais beaucoup. C’était … Parce que c’était lui. Parce que je savais qu’il n’allait pas me lâcher si je ne lui disais pas. Du coup c’était dit. Plus ou moins en détail.

- Nathanaël. Je crois. Je t’avoue qu’il est arrivé un moment où je n’écoutais plus vraiment son nom.

Bon, en un mot comme en cent, j’avais été prise dans l’extase et puis après…. Et puis après je m’étais fait avoir. Plus ou moins. Maintenant Aaron savait tout du coup. Et j’avais un peu peur de ce qu’il pouvait faire. De ce qu’il pourrait en faire. C’était…. Ouais, je m’inquietais. Mais je n’avais pas spécialement envie de lui dire que je m’inquietais pour lui. Qu’il n’avait pas à s’inquieter pour moi comme ça. Que… de toute façon se mettre en danger ne servivrait à rien et …. Ouais tant pis. C’était trop tard de toute façon.

- Non, je pense qu’il n’avait pas grand chose à compenser. Juste un fou…. On va dire ça comme ça.

Ca ne lui plaisait pas en tout cas que je m’inquiete pour lui. Que je lui dise qu’il était fort. Que…. Je baissais les bras, et j’étais un peu triste, ça devait se lire en moi.

- Non je ne doute pas de toi. Et maintenant lui aussi, il me voyait un peu comme une trainée peut être. Il allait penser que j’étais tellement en manque que je me tapais le premier con venu. Mais c’était une autre histoire. J’avais jsute besoin de ça pour oublier parfois. Pour oublier des choses, pour oublier que j’existais dans la souffrance, que j’avais failli ne plus être. Pour oublier un peu que l’on m’abandonnait toujours et qu’on… et que meme ceux qui tenaient à moi finissaient par m’oublier.

Et pourtant ce qu’il me disait la, ça me touchait un peu. Ca me faisait quelque chose tout à l’interieur de moi. Même si il insistait sur le fait que je n’étais pas a lui. On le savait. On ne serait jamais l’un a l’autre. C’était… C’était bien de ne pas s’attacher. C’était trop tard quand on s’attachait. Je soupirais.

- La même chose va pour toi. Un haussement d’épaules je reprenais. - Tu comptes faire quoi ? Vider tous ceux qui me touchent et qui ne sont pas dignes selon toi ? Et qui donc me resterait il ? On allait pas se disputer hein ?

___

Lost & delirious  

Sometimes I feel I'm gonna break down and cry, nowhere to go, nothing to do with my time. I get lonely, so lonely... Living on my own© Badwolf
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1792
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: COULOIR - Kennedy & Aaron   Lun 6 Juil - 1:28

Donc j’avais un nom. Ca m’éviterais de massacrer tout les types que je croiserais qui correspondrait a la description. Maintenant j’avais au moins un nom a demander avant … Je supposais qu’il n’y avait pas trente six salopard qui répondait au doux nom de Nathanael donc ce serait vite réglé.

- D’accord.

Donc elle etait tombé sur un fou ? Bon pas surprenant. Y’avait des psychopathes dans les bars. Je le savais bien. C’etait a cause de l’un d’entre eux que j’etais devenu vampire. Tout ça a cause d’une connerie. Mais bref j’hochais simplement la tête. Je n’avais pas envie de parler de ce type toute la soirée non plus. Et je crois que j’avais rendu triste Kennedy. C’etait une manie chez moi de rendre les gens triste. Même si la ce n’etait pas voulu. Elle disait qu’elle ne doutais pas de moi mais elle s’inquietait tout de même.

- Alors t’en fais pas.


Je ne voulais pas qu’elle s’inquiete. C’etait stupide. Et puis ce n’etait pas comme si je méritais l’inquietude de quiconque. Et surtout pas de Kennedy. Avant de s’inquieter pour moi elle devrait s’inquieter pour elle. Et je restais perplexe alors qu’elle me disait qu’il en etait de même pour moi. Elle parlait du fait que je n’etais pas a elle ? Allez savoir pourquoi mais ça me blessais un peu dans le fond.

Elle ne voulait pas que je m’en mele c’est ça ? Elle n’avait pas apprécier ma pointe de possessivité. Est ce que ça en etait ? Je sais pas. Moi je trouvais qu’elle méritait mieux que certains types qui louchaient sur elle. Mais je ne pouvais rien y faire. Je ne me disais pas non plus qu’elle me méritais moi. Non je n’etais pas un type bien elle méritait franchement mieux. En tout cas la tournure que prenait notre discussion commençait a me gonfler. Et je répliquais rapidement.

- Peut être bien. Ca te poserais un problème ? C’est pas comme si tu tenais a tout ceux avec qui tu flirte non ?


Du moins je n’esperais pas. On avait une relation différente elle et moi non ? J’etais pas juste un type avec lequel elle s’envoyait en l’air de temps en temps non ? Les choses auraient été plus simple si c’etait le cas. Et je ne serais probablement pas en train d’insinuer que parfois j’etais jaloux.

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1733
Date d'inscription : 16/04/2014
Multicomptes : LVH & SAR & EJE
Caracteristique : Capitaine & Attrapeuse
MessageSujet: Re: COULOIR - Kennedy & Aaron   Lun 6 Juil - 10:25

Le nom était dit et j’étais sure qu’Aaron allait faire quelque chose qui me ferait regretter de lui avoir dit. Pas que la mort d’un type sur ma conscience puisse me deranger. (Bien qu’un peu tout de même) c’était surtout que j’avais peur qu’Aaron se fasse heurter pour quelque raison que ce soit. Nathanael avait été fort et musclé, et même si je savais qu’il était un vampire, même si j’avais confiance en lui et bien c’était MON Aaron, il était hors de question que quelqu’un lui fasse du mal.

Soit. On allait pas en parler toute la soirée non ? D’autant qu’on était plus ou moins jaloux et possessifs tous les deux qu’on essayait de ne pas se le montrer. Rah on était stupide. Ca ne se soignerait pas.  En plus il avait peut être mal compris ce que je voulais dire parce que voila, il était sacrement en colère…. ? L’impression qu’il m’en doutait .

- Je n’ai pas dis que ça m’en poserais un.

Peut être qu’au fond il était un peu plus jaloux que moi, c’était fou tout de même.  Ou peut être que nous étions jaloux tous les deux. Mais en un sens, nous nous appartenions, alors c’était normal non ? Peut être. En tout cas, moi, j’attrapais sa main, et je l’attirais contre moi.

- Pour un peu je pourrais croire que tu es jaloux.

& pour le silencier je deposais un baiser sur ses levres avant de me reculer, sans lacher sa main.  Moi aussi j’avais envie d’etre possessive, de montrer qu’il était moi-même si techniquement il ne l’était pas.  

- Bientôt tu vas vouloir me mordre plus souvent pour montrer que je t’appartiens ; C’était presque une plaisanterie. A part que je… le pensais un peu aussi.

___

Lost & delirious  

Sometimes I feel I'm gonna break down and cry, nowhere to go, nothing to do with my time. I get lonely, so lonely... Living on my own© Badwolf
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1792
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: COULOIR - Kennedy & Aaron   Mar 7 Juil - 0:07

Que j’aille massacrer ce type ou pas qu’est ce que ça pouvait lui faire ? Elle tenait tant que ça a ne pas que je m’en prenne a ce connard ? Ou elle s’inquietait trop pour moi. Mais c’etait énervant aussi. Alors je demandait clairement a Kennedy si ça lui posait problème que j’aille vider de son sang un de ces plans cul. Ce a quoi elle me répondait que ça n’en etait pas un. Me voilà rassuré. Il ne manquait plus que ça.

- Parfait alors.


Et elle m’attirait contre elle avant de dire qu’on pourrait croire que j’etais jaloux. Je sifflais doucement entre mes dents en entendant cette accusation. Peut être qu’elle etait probablement fondé. Mais je ne voulais pas être jaloux. Je ne voulais pas avouer que je l’etais.

- Pour peu oui.

Et je la laissais poser ses lèvres sur les miennes docilement avant d’esquisser un léger sourire. Oui j’avais été rapidement calmé. Enfin j’etais encore un peu sur les nerfs mais ça c’etait normal. Tant que j’avais pas retrouvé ce sale type je serais quand même ernervé. En tout cas elle essayait comme elle pouvais de détendre l’atmosphere. Même si parler de morsures a un vampire c’etait pas judicieux.

- Tu veux me donner des idées c’est ça ?


Et je me penchais sur elle pour déposer un baiser sur ses lèvres avant de mordiller légèrement sa lèvre inferieur et de me redresser sans la lâcher du regard.

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1733
Date d'inscription : 16/04/2014
Multicomptes : LVH & SAR & EJE
Caracteristique : Capitaine & Attrapeuse
MessageSujet: Re: COULOIR - Kennedy & Aaron   Mar 7 Juil - 15:25


Il était fougueux et determiné mon Aaron, et finalement et bien j’allais le laisser regler le probleme, parce qu’après tout, ce n’était pas à moi de regler tout ça n’est ce pas ? Et uis c’étai tflatteur un type qui était prêt à tout pour moi, qui était prêt à se battre assez violement, et a defendre ma vertue (hypothétique ,fictive… Quelque chose comme ça.)

Je ne rajoutais rien. Pas sur ça. Je me contentais en revanche d’une pique sur sa jalousie, qui bien que mal placée me faisait tout chaud à l’interieur. Ca me plaisait assez qu’il soit comme ça, qu’il me veuille pour lui mais ne semble pas oser me l’avoure. C’était… agréable. Chaud. Interessant.

- Beaucoup à vrai dire. Je ne lui disais cependant pas que c’était réciproque, mais il le savait peut être n’est ce pas ? Non, au lieu de ça je le calmais d’un baiser plutôt simple, plutôt doux. Et je tentais un peu de detendre l’atmosphère, en restant contre lui, mon souffle non loin du sien.

- C’est peut être ça oui . Mais on en reparlera. Ou pas, en tout cas je n’étais pas opposée à l’idée. Il faudrait voir. Ce n’était qu’une phrase comme ça de toute façon. Et moi, il faudrait que je trouve un moyen de le marquer comme étant ma possession aussi. On se contenterait d’un baiser pour le moment. Et tandis qu’il reculait la tête je le reembrassais, lui donnant une tape sur les fesses.

___

Lost & delirious  

Sometimes I feel I'm gonna break down and cry, nowhere to go, nothing to do with my time. I get lonely, so lonely... Living on my own© Badwolf
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1792
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: COULOIR - Kennedy & Aaron   Mar 7 Juil - 20:32

Je n’avais pas envie de parler de ma jalousie. Tout simplement parce que ça n’en etait pas. Enfin je ne trouvais pas. Mais c’est vrai que ce n’etait pas vraiment normal comme sentiment de vouloir exploser tout ceux qui s’approchaient de Kennedy d’un peu trop prêt. Enfin je n’avais agréssé personne pour le moment. Bon Nathanael serait le premier sur ma liste.

Mais bon Kennedy insistait au sujet de ma prétendue jalousie. Beaucoup ? Je fronçais les sourcils. Parce que non le fait qu’elle pense ça ne me plaisais pas trop … Comme on se le répétait on ne s’appartenaient pas. Et c’etait comme ça. On ne pouvait rien y faire. Et c’etait probablement mieux ainsi.

- Pas tant que ça …

Oui  ce n’etait pas tr ès convaincant. Ce n’etait pas comme si j’avais commencé a lui balancer des arguments. Mais … Je n’en avait pas. C’est vrai elle avait raison en fait. Et je n’etais pas contre le fait de la marquer pour la mordre.  Et elle voulait en reparler. Enfin la pour le moment je la mordillais gentiment et je savourais sa riposte, jusqu'à qu’elle ne me file une tape sur les fesses et je grognais un peu.

- Eh … C’est ta façon a toi de me marquer aussi ça ?


C’etait étrange mais bon. Chacun son karma. Et puis peut être qu’elle aussi elle etait jalouse des filles avec qui je flirtais parfois.

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1733
Date d'inscription : 16/04/2014
Multicomptes : LVH & SAR & EJE
Caracteristique : Capitaine & Attrapeuse
MessageSujet: Re: COULOIR - Kennedy & Aaron   Mer 8 Juil - 10:04

La jalousie était un vilain défaut. On aurait pu très bien ne pas epiloguer à ce sujet. D’ailleurs tout compte fait on allait pas epiloguer à ce sujet, parce que franchement… ça n’en valait pas la peine non ? J’aimais qu’il soit jaloux, je n’avouerais pas que je l’étais un peu aussi, et je voulais juste passer a autre chose… ? Du coup oui, je changeais un peu de sujet, vaguement, je lui proposais presque de me faire sienne par morsure. L’erotisme de cette proposition me plaisait assez mais je ne savais pas si c’était réalisable, si ça lui plairait. Je ne … savais pas si j’étais capable de faire ça moi. Je ne laissais cependant pas la crainte me prendre, et je souriais alors qu’il plaisantait sur mon acte.

- Crois moi, quand j’aurais trouvé un moyen de te faire mien Rembrandt, ça ne sera pas une simple frappe sur les fesses.

Au moins, nous n’étions plus sur le bord de la dispute, et si eventuellement nous étions sur le bord d’autre chose, je tentais de calmer un peu le tout. Nous n’étions pas dans un endroit discret et nous avions déjà eu d’autres promesses pour la nuit.

- Désires tu y retourner maintenant ?

A part que voila, je n’avais pas spécialement envie que notre moment privé à tous les deux ne touche à sa fin….

___

Lost & delirious  

Sometimes I feel I'm gonna break down and cry, nowhere to go, nothing to do with my time. I get lonely, so lonely... Living on my own© Badwolf
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1792
Date d'inscription : 16/02/2014
Multicomptes : Juda, Stanley Tsukasa & Satoru
MessageSujet: Re: COULOIR - Kennedy & Aaron   Mer 8 Juil - 13:59

Au moins tout les deux on était d’accord. S’il y avait jalousie on ne voulait pas trop en parler. Bon Kennedy n’avait pas pu empecher de relever le fait que je sois jaloux. Mais voila. On avait vite changé de sujet. Et si je lui disait etre tenter par le fait de la mordre, d’un coté ça me faisait un peu peur. Moins je posais mes crocs sur elle, moins j’avais de chance de la vider de son sang par perte de contrôle. Je ne voulait pas vraiment reproduire ce qu’elle avait vecu. Et j’arrivais a peine a croire que malgré son traumatisme elle me faisait quand même pleinement confiance …  Quand a moi … Je ne savais pas si je devais lui faire confiance, enfin si. C’est juste que j’etais curieux de savoir ce qu’elle insinuait la.

- Eh bien j’ai hate de voir ça.


On pouvait dire qu’elle savait comment calmer les choses. Notre soirée ne finirait pas en dispute. Et tant mieux parce que c’était bien la dernière chose dont j’avais envie de me disputer avec elle. Cette soirée avait déjà été suffisamment compliqué. Surtout que ce soir je ne pourrais pas trop me nourrir.  Elle demandait si on devait y retourner. Je jetais un vague coup d’œil au couloir un peu decu avant de dire :

- Vaut mieux qu’on ne tarde pas.

Sinon ça allait paraitre suspect. Et je ne voulais pas vraiment qu’on me suspecte de quoi que ce soit. Flirter avec Kennedy était une chose. Mais dire que je m’etais eclipsé trop longtemps pour que ça ressemble a du simple flirt ça je n’avais pas très envie que ça me tombe dessus. Et on sait que les rumeurs vont vite a Poudlard.

___

>
Aaron Drake Rembrandt
Now I'm here and my pain is my companion. Now I know it wasn't meant to heal... the cut is way too deep. No more wasted years of sacrificial bleeding. I'm the master of the war inside me
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1733
Date d'inscription : 16/04/2014
Multicomptes : LVH & SAR & EJE
Caracteristique : Capitaine & Attrapeuse
MessageSujet: Re: COULOIR - Kennedy & Aaron   Jeu 20 Aoû - 19:28

De la jalousie, de la jalousie. Forcement que j’étais un peu possessive de ce que j’avais avec Aaron, mais je n’allais pas en parler n’est ce pas. De toutes les manières je trouverais un moyen de le faire mien, c’était un fait. Il serait à moi et je serais à lui, d’une façon dont personne d’autres nous aurait. Et nous aurions d’autres, mais ils seraient tous pales. C’était ce que je pensais. Quelque part. Parce que de toutes les manières j’étais totalement incapable de tomber amoureuse de qui que ce soit, et Aaron était… quelque chose. Bien sur c’était un grand sujet. Et bien sur, nous ne rajoutions rien de plus qu’un clin d’œil. La soirée était déjà trop compliqué…. Et il avait un peu mangé oui.

Soit. Maintenant il fallait repartir la bas. Moi je n’en avais pas envie, plein de gens pensaient déjà que nous sortions ensemble, alors ils finiraient par croire qu’on s’envoyait en l’air sur un meuble dans un coin, mais… visiblement ce n’était pas du gout d’Aaron. Alors je soupirais un peu, et je ne disais pas grand chose de plus.

- Retournons vers le buffet. J’ai un petit creux.

En meme temps il m’avait un peu vidé, et moi, je préférai être remplie. Oui, j’avais osé la faire dans ma tête.


- tu crée au buffet ? -

___

Lost & delirious  

Sometimes I feel I'm gonna break down and cry, nowhere to go, nothing to do with my time. I get lonely, so lonely... Living on my own© Badwolf
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: COULOIR - Kennedy & Aaron   

Revenir en haut Aller en bas
 
COULOIR - Kennedy & Aaron
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The third temptation [Aaron]
» ted kennedy on obama's camp!!!
» Aaron Ekblad
» U.S. Senator Ted Kennedy dies at 77
» Chaudron Baveur [PV Aaron]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Wonders :: 
POUDLARD
 :: Rez de chaussée :: Grande salle :: Bal d'Halloween
-