La carte du Maraudeur

[Portoloin] pour lire les sujets importants du forum ♥



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERME

Partagez
 

 PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 2041
Date d'inscription : 23/03/2014
Multicomptes : Myria G. & Andréa O. & Siobhàn J.
Caracteristique : Luxure de la Confrérie
MessageSujet: PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic   PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic Icon_minitimeJeu 12 Mar - 2:55

Venant des tables


Se mettre dans l'ambiance en se parant d'une crinière tout ce qu'il y avait de gothique semblait lui avoir fait gagné des points. Elle l'avait observé avec tendresse alors qu'il caressait l'une de ses mèches de cheveux et avait camouflé son frisson en lui prenant le bras, comme pour annoncer au reste de la salle qu'il était accompagné. Et aussi parce qu'elle appréciait particulièrement la proximité que cela installait, tout en restant parfaitement correct dans ce contexte. Le regard levé vers lui, son sourire s'étira quand il affirma ne plus la quitter des yeux. Elle lui proposa de décider de la suite et il pencha pour une danse. Elle acquiesça, avant de se laisser guider jusqu'au centre de la piste.

Elle était perchée sur des talons assez hauts et, pourtant, il était toujours plus grand qu'elle. C'était voulu, bien sûr, la plupart des hommes aimaient avoir l'avantage de la taille. Et cela n'avait pas posé de problème quand elle était arrivée avec Jorgen, puisqu'il avait plus ou moins la même taille que Ludovic. Heureux hasard. Une fois la foule traversée, ils arrivèrent au milieu des danseurs, un morceau venait de se terminer. Un violon se fit entendre, un peu triste, rapidement rejoint par un piano. Elle posa une main légère dans la sienne, l'autre sur son épaule, presque derrière sa nuque. Leurs corps étaient presque à se toucher, presque. Elle regardait par dessus de son épaule, c'était le genre de danse pouvant vite devenir dangereuse si on se regardait droit dans les yeux. Un tango musette démarrait, plus doux, lent et adapté aux bals, puisqu'il n'était pas obligé de savoir le danser pour suivre le rythme. Cela faisait un moment qu'elle n'avait plus dansé, mais ce n'était pas quelque chose de facile à oublier.

Avec un sourire charmeur, elle partagea une petite pensée. « J'espère que je ne te marcherai pas sur les pieds. » Elle doutait que ça arriverait, surtout qu'il avait eu l'air d'assez ce débrouiller avec l'autre... oui, bon, mieux valait ne pas y penser. Et se concentrer sur les dessins qui ornaient le cou de son partenaire, de petits crucifix, pour parfaire son costume. Même si cela lui donnait terriblement envie de les embrasser. Elle allait tout de même laisser la danse commencer, avant de le molester au milieu du groupe, constitué en partie des collègues du Professeur. Oh, bon sang, cette soirée allait être longue.

___

Lust ♥ Lisbeth
Well I can taste her on my lips and her kisses burn like fire. And I try to resist her but the pain is my desire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 3908
Date d'inscription : 17/09/2014
Multicomptes : Minerva McGonagall
Caracteristique : Membre de l'Ordre du Phénix
MessageSujet: Re: PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic   PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic Icon_minitimeVen 27 Mar - 16:36

Ça s'en va et ça reviens

Lisbeth se laissa conduire jusqu'à la piste de danse avec grâce et légèreté, perchée sur ses talons comme une hirondelle sur son fil. Ludovic la trouvait radieuse, magnifique, encore plus depuis qu'elle s'était assortie à lui par une discrète touche de magie. Sa bouche pulpeuse, son cou galbé, sa robe légèrement transparente et ses cils sans fin battant sur des yeux sublimes ; autant dire qu'il ne la quittait pas des yeux et qu'il était bien content de sentir le bras de la jeune femme enroulé autour du sien. Après la poigne plus ferme d'Oswin c'était comme se trouver en compagnie d'une brise. Ludovic s'arrêta sur la piste, pas tout à fait au milieu, pas tout à fait au bord, un peu comme précédemment, mais cette fois il n'aurait pas été très difficile de les voir depuis la salle. Non pas qu'il s'était caché avec la surveillante... enfin un peu, mais il n'allait pas se lancer là-dessus. Ce qui comptait pour l'instant, c'était Lisbeth qui venait de se placer tout contre lui. Ludovic prit sa main, plongeant le regard dans le sien, quel formidable invention que la danse, si un jour il trouvait celui qui avait eut cette idée il faudrait qu'il pense à le remercier, même mort et enterré, c'était toujours ça de prit. Quoique. Il allait se rappeler à l'ordre quand la jeune femme lui fit une remarque qui lui fit presque aussitôt tourner la tête en direction de la salle et du bar. C'était presque exactement ce qu'il avait dit à sa précédente cavalière.

Il reporta son attention sur Lisbeth aussi vite qu'il le put, mais le mal était fait. Il n'était plus concentré. Il repensa aussitôt à la surveillante qui s'était pendue à son cou pour l'embrasser, lui laissant cette toujours aussi curieuse sensation fantôme en bouche qui le fit déglutir et se racler la gorge. Il aurait bien aimé retourner la voir pour lui demander encore la raison de son geste, chercher des explications. Après tout, c'était Halloween, il n'avait peur de rien, mais il se retint. C'était une mauvaise idée. A coups sûrs elle lui rirait au nez, lui lancerait une remarque sarcastique et Merlin seul savait comment cela finirait. Pourtant, il aurait bien aimé savoir. Juste comprendre, comme toujours.

— Je suis sûr que ça ira, répondit-il distraitement, cherchant encore une fois sa précédente cavalière avant de rebaisser les yeux vers ceux de Lisbeth avec un sourire. C'est plutôt moi qui devrais te dire ça.

La danse débuta et le français dut se concentrer un peu plus sur ses pieds. Il fouilla un instant dans sa mémoire pour retrouver ses pas. Cela faisait des siècles qu'il n'avait pas dansé de tango musette. Quoique non, pas tant que ça. Heureusement, cela revint assez vite et il se retrouva bientôt à guider Lisbeth à travers la foule de danseurs. C'était un peu plus rapide que la valse, beaucoup plus que les slows, mais aussi plus agréable. Plus de mouvement est toujours profitable à ceux qui ne tiennent pas en place. Il regrettait juste que le rythme plus soutenu le laisse un peu plus essoufflé et leur laisse un peu moins l'occasion de parler, mais ce n'était pas comme si certains avaient besoin de cela pour passer un excellent moment.

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

___

Notre intellect est vain
Pour tout ce qui est proche ou présent ; et si nul ne vient nous parler, nous ignorons tout de l'état humain.
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 2041
Date d'inscription : 23/03/2014
Multicomptes : Myria G. & Andréa O. & Siobhàn J.
Caracteristique : Luxure de la Confrérie
MessageSujet: Re: PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic   PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic Icon_minitimeLun 13 Avr - 1:20

En lui répondant, Ludovic avait l'air un peu distant et Lisbeth ne s'en rendit absolument pas compte, tant elle était concentrée sur le fait de ne pas se positionner plus près qu'elle ne l'était déjà et ne pas non plus enchaîner avec une série d'activités peu adaptées aux yeux du jeune public qui les entouraient. Tout ça serait tout de même beaucoup plus simple si il n'était pas aussi distrayant. Le fait qu'elle ne savait pas exactement comment il réagirait si elle se mettait à lui faire franchement du rentre-dedans ne l'aidait pas beaucoup. Étrangement, elle n'avait eu aucun problème à paraître distinguée, tout à l'heure, quand elle avait dansé avec le bibliothécaire, qui était pourtant bien bâti, mais ce n'était pas du tout le moment d'y penser et d'ajouter des pensées dévergondées à sa tête déjà bien occupée. La différence était qu'elle savait qu'elle pouvait avoir Jorgen quand elle voulait, deux-trois mots, un regard complice et ils auraient disparu vers d'autres aventures. Ici, l'affaire était bien différente et la subtilité fort conseillée. Elle faisait vraiment de son mieux pour tenir son esprit en laisse. En laisse... Comme vous pouvez le constater, ce n'était pas facile dès qu'elle reposait les yeux sur son cavalier et qu'elle pensait au peu de distance qui les séparaient.

Distraitement, les doigts de la main posée sur son épaule glissaient sur la surface de sa veste, en appréciant la douceur et la texture. Parce que, bien sûr, il portait du cuir. Vraiment ? Rien qu'au toucher et à la discrète mais distincte odeur qui s'en échappait, des souvenirs bien moins que convenables lui revenaient en mémoire et elle se força à les mettre de côté. A croire qu'il l'avait fait exprès. Ce n'était évidemment pas le cas, puisqu'il ne savait même pas qu'elle viendrait. Elle décida de porter son attention sur autre chose et son regard tomba, comme pris au piège, sur la vision offerte par son t-shirt à l'encolure lâche. Le début d'une clavicule, la peau si proche et pourtant complètement hors limite pour le moment. Concentration, Lisbeth, s'il vous plait. Surtout qu'avec tout ça, il fallait qu'elle continue à suivre le rythme et les mouvements qu'il lui proposait. Ce n'était pas tellement un problème, répondre à un autre corps, vraiment, elle aurait pu le faire dans n'importe quelle situation. Elle souriait, parce qu'elle passait honnêtement un bon moment, même si elle ne pouvait pas arrêter de penser à comment elle pourrait facilement l'améliorer. Son regard se porta sur la foule des danseurs, alors qu'elle continuait à caresser son dos sans y penser. Elle crut apercevoir la silhouette de Luka, il faudra qu'elle passe prendre de ses nouvelles. Elle ne s'était pas attendue à ce qu'elle vienne par ici. C'était bien, elle pensait à autre chose. Et au moment où cette pensée traversa son esprit, c'était comme si elle venait de réaliser que son hoquet était passé, ça reprit de plus belle. Les détails s'imposaient à elle, l'empêchant de songer à autre chose. La main qui entourait la sienne et celle dans son dos, contre le fin tissus de sa robe. La jambe qui frôlait la sienne dans un pas de danse. Même l'odeur qu'il dégageait semblait vouloir l'intoxiquer pour lui faire perdre la tête. Elle jeta un regard de côté pour observer son visage. Était-il lui aussi obnubilé par leur proximité ?

« Je ne doutais pas de tes talents, mais je dois dire que tu m'impressionnes. » Un petit compliment, pour le rassurer, puisqu'il semblait mettre en cause ses capacités de danseurs avant qu'ils ne commencent. Elle souriait, un peu plus d'un côté que de l'autre, et elle ne pouvait pas empêcher ses yeux de briller un peu. Mais pour une jeune femme dans les bras de son cavalier, quoi de plus normal ?

Robe de Lisbeth:
 

___

Lust ♥ Lisbeth
Well I can taste her on my lips and her kisses burn like fire. And I try to resist her but the pain is my desire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 3908
Date d'inscription : 17/09/2014
Multicomptes : Minerva McGonagall
Caracteristique : Membre de l'Ordre du Phénix
MessageSujet: Re: PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic   PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic Icon_minitimeMar 14 Avr - 4:09

Ça s'en va et ça reviens

Un, deux, trois, un, deux, trois. Trois ou quatre importaient peu. Qu'importe le temps et la mesure, le brun ne les écoutaient pas. Il n'y avait que ses pas qui allaient et venaient sur la piste au rythme de la musique, le guidant d'un pieds sûr à travers la marée humaine. L'habitude avait prit les commandes de ses jambes et de son buste, laissant toute liberté à son esprit d'errer d'une question à l'autre. Pourtant, il ne lui semblait pas réfléchir, c'était une sensation étrange, comme une brume douce qui brouillait les images. Il repensait à Rian, repensait à Oswin, à Sherlock Jon et regardait Lisbeth sans voir ni présent ni passé. Il avait l'impression d'avoir déjà vécu des choses semblables sans parvenir à s'en souvenir et plus il essayait de mettre le doigt sur ce qui lui échappait plus il avait l'impression de regarder à travers du brouillard et sentir son esprit se disperser. Ludovic inspira doucement, d'une certaine façon, c'était une impression agréable, de mettre un frein au moteur dans son crâne, et il n'avait pas envie de chercher beaucoup plus loin ce soir là. Comme beaucoup de monde, il se sentait bien, comme beaucoup de monde, il en profiterait autant que cela durerait.

Ludovic pivota, entrainant délicatement Lisbeth avec lui. Du coin de l'oeil il aperçut la salle et sentit soudain, sous sa paume, le tissu d'une robe, et un frisson le ramener à la réalité. Il tourna la tête vers sa cavalière, sans ralentir ni sembler le moins du monde distrait plus qu'il ne l'avait été. Il affichait juste un sourire, légèrement plus doux qu'amer, détaillant le visage de la jeune femme en s'accrochant aux derniers lambeaux de brume. Il pivota encore, ce n'était qu'un aperçu, mais il était presque sûr de ce qu'il avait vu. Tant pis, il n'allait pas vérifier. Il avait bien mieux à faire. Il sentit une main passer dans son dos, aller et venir en laissant derrière-elle comme une marque tiède, et une autre, glissée entre ses doigts, d'une fraicheur presque irréaliste. Voilà qui était mieux que n'importe quelle pensée, surprise du coin de l'oeil.

Le sourire de Ludovic s'étira un peu plus au compliment. Cela faisait toujours plaisir, surtout après les mois de folie qu'il avait vécu et ceux qui l'attendaient encore. Il ralentit un peu, à peine, et contempla encore le visage fin encadré de mèches noires. Sans s'en rendre compte, il se pencha d'un souffle vers l'avant et prit les lèvres de Lisbeth dans les siennes. Après tout, cette fois il avait le droit. Pourtant, il s'interrompit bien vite, ne faisant durer le baiser qu'une poignée de seconde, avant de faire une légère grimace.

— Désolé, fit-il, craignant d'avoir une fois de plus mit les pieds dans le plat. Un peu trop tôt peut-être. Il reprit le rythme de la danse, se rappelant à l'ordre pour se concentrer davantage sur ce qu'il faisait. C'est toi qui m'impressionne, on dirait que tu as fait ça toute ta vie. Danser je veux dire ! Enfin je dis pas que tu embrasse mal non, au contraire, c'est... tu enfin, je veux dire... désolé.

Pathétique. Tout simplement pathétique. A croire que ses mots aimaient à le laisser tomber lorsqu'il avait le plus besoin d'eux. depuis le temps, cela aurait dut passer, mais peine perdue. C'était comme si à chaque fois il devait repartir de zéro, pire qu'un élève. Le stress sans doute. Il ouvrit la bouche et la referma aussitôt. Qu'aurait-il put dire de toute façon ?

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

___

Notre intellect est vain
Pour tout ce qui est proche ou présent ; et si nul ne vient nous parler, nous ignorons tout de l'état humain.
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 2041
Date d'inscription : 23/03/2014
Multicomptes : Myria G. & Andréa O. & Siobhàn J.
Caracteristique : Luxure de la Confrérie
MessageSujet: Re: PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic   PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic Icon_minitimeVen 17 Avr - 16:32

Elle se réjouit de le voir sourire à sa remarque, sans pour autant parvenir à déterminer si il était aussi envouté qu'elle par leur proximité. Elle n'aurait vraiment pas pu deviner que, oui, il pensait vaguement à la même chose qu'elle mais surtout parce qu'il avait surpris des pensées vagabondes. Ce n'était pas le genre de choses qu'il lui avait dit ou qu'elle avait pensé à demander. Alors qu'elle s'interrogeait toujours, tentant de lire sur son visage des indices concernant son état d'esprit, il s'approcha et posa ses lèvres sur les siennes. Elle fut surprise, le temps d'un battement de cil, avant de réciproquer avec plaisir. Elle savoura le moment le temps qu'il dura, Ludovic reprenant rapidement de la distance, s'excusant. Pour tout l'or du monde, elle n'aurait pas su dire de quoi il parlait. Une brume de désir commençait à obscurcir ses réflexions et l'incident de tout à l'heure avait été balayé sous un tapis pour le moment.

Un peu trop tôt ? Elle se serait bien mise à rire mais n'en montra rien. Avec lui, elle avait fait preuve d'une patience qui l'étonnait elle même. Cela n'aurait tenu qu'à elle, ils auraient largement passé le stade des embrassades timides. Mais il avait l'air honnêtement embarrassé de son audace, alors qu'ils se remettaient à danser à un rythme normal. Il commença à tenter de s'expliquer, s'emmêlant encore plus les pinceaux, et elle décida qu'il était temps d'agir pour éviter que l'ambiance ne soit ruinée. Un sourire mutin fit son chemin sur ses lèvres alors qu'elle admirait sa bouche qui semblait vouloir attraper des mots qui lui échappaient. Elle s'étira un peu, sa main sur son épaule lui donnant un appui pour arriver à sa hauteur, et posa ses lèvres sur les siennes. Il n'avait pas besoin de parler, pas si cela lui causait un malaise aussi intense. Ses doigts firent leur chemin jusqu'à sa nuque, effleurant la peau et les petits cheveux à la base de son cou. Elle avait voulu garder son baiser doux et rapide, mais elle fut vite réticente à s'éloigner et pressa même ses lèvres un peu plus fort contre les siennes. Elle avait besoin de contact et l'occasion était trop belle.

Elle ne prenait pas vraiment en compte le temps qui passait, parce qu'elle était perdue dans les sensations et qu'elle n'en avait honnêtement rien à faire. Elle fut sortie de ses pensées quand Ludovic lui rentra dedans un peu brutalement, pas que ça la dérangeait, poussé par un autre couple qui n'avait pas pris leur distraction en compte. Interrompue, elle sourit tout de même, la situation était assez drôle. Elle profita que son cavalier n'était plus en train de s'excuser pour ajouter d'une voix tendre et amusée :

« Ne sois pas désolé, pas ce soir. C'est la plus grande célébration sorcière, bon sang. Demain, il sera peut-être temps d'être désolés, mais ça peut bien attendre un peu. »


Robe de Lisbeth:
 

___

Lust ♥ Lisbeth
Well I can taste her on my lips and her kisses burn like fire. And I try to resist her but the pain is my desire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 3908
Date d'inscription : 17/09/2014
Multicomptes : Minerva McGonagall
Caracteristique : Membre de l'Ordre du Phénix
MessageSujet: Re: PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic   PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic Icon_minitimeVen 17 Avr - 18:00

Ça s'en va et ça reviens

Dans la poignée de secondes que dura le baiser, Ludovic sentit à peine que Lisbeth le lui rendait. Tout juste avait-il posé ses lèvres contre les siennes que l'image de la métamorphomage prête à lui mettre une claque quelques instant plus tôt lui était revenue. A tous les coups elle aurait pensé qu'il servait la même technique à toutes les femmes, les inviter à danser pour leur voler un baiser. D'accord, cela lui était arrivé, plus d'une fois, quand il était jeune. Normal. Mais les choses avaient changées et il ne voulait pas que Lisbeth le voit comme ça. Le problème était, comme toujours, de le faire comprendre sans envenimer les choses avec sa langue qui se mettait à fourcher sur les mots.

Lisbeth eut un sourire qui le tira un peu de ses préoccupations. Il la trouvait adorable lorsqu'elle lui lançait ces regards là. Il se débattait encore pour se justifier qu'elle se dressait sur la pointe des pieds pour reprendre le baiser où il l'avait laissé. Ludovic s'arrêta aussitôt sur la piste de danse et se laissa aller, se penchant vers sa cavalière pour lui rendre un baiser tendre quoiqu'un peu trop appliqué. Il sentit les doigts de la jeune femme lui caresser la nuque à la naissance du cuir chevelu et enserra un peu plus la taille de sa cavalière pour combler la distance que la danse avait laissée entre-eux. D'une main, il attrapa celle que Lisbeth avait posé sur son épaule, lui caressant le poignet du bout des doigts. Ses pensées effleurant celles de la jeune femme, il sentit ses nerfs se détendre alors qu'il n'y trouva pas de concurrent visible. Elle ne songeait qu'à leur embrassade et il leva la main qu'il gardait au creux des reins de la sorcière pour caresser ses longs cheveux noir, comme pour l'en remercier.

Un choc dans son dos l'interrompit net, et il fut bien obligé de laisser les lèvres de Lisbeth pour découvrir un couple qui ne les avait pas vu s'arrêter. Il leur adressa un bref salut un peu agacé et reprit la danse, allant tout de même moins vite pour bien faire comprendre à leurs voisins qu'il n'avait pas bien prit leur bousculade, mais il était en trop bonne compagnie pour rester de mauvaise humeur. L'incident étaient oublié avant même qu'il n'ait reposé les yeux sur le visage de sa cavalière. Pourquoi est-ce qu'il ne l'avait pas invité dès le départ déjà ? Cela n'avait pas beaucoup d'importance. Il grimaça un peu, regardant ailleurs, alors que Lisbeth le reprenait, lui ordonnant littéralement d'arrêter de s'excuser, mais lorsqu'il reporta son attention sur la jeune femme, il n'y avait pas un gramme de reproches dans ses yeux.

— D'accord, d... Il leva les yeux au ciel et prit un air agacé. Il faut t'en prendre à mon éducation. Je ne voit que ça. Il y a toujours eut quelques lacunes. Vérifiant qu'il tenait toujours la main que Lisbeth avait posée sur son épaule, il se pencha de nouveau vers elle, à un souffle de ses lèvres. Mais ça doit pouvoir se combler non ? murmura-t-il à demi.

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

___

Notre intellect est vain
Pour tout ce qui est proche ou présent ; et si nul ne vient nous parler, nous ignorons tout de l'état humain.
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 2041
Date d'inscription : 23/03/2014
Multicomptes : Myria G. & Andréa O. & Siobhàn J.
Caracteristique : Luxure de la Confrérie
MessageSujet: Re: PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic   PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic Icon_minitimeLun 29 Juin - 20:14

Elle avait visiblement réussi à le distraire de ses explications en recommençant à l'embrasser. Cette fois, il semblait moins retenu, plus investi. Elle était intoxiquée par son odeur, le bras qui la serrait plus près de lui, la chaleur émanant de son torse, la caresse sur son poignet, la main perdue dans ses cheveux... Elle en appelait à toute sa volonté et sa concentration pour ne pas avoir les mains baladeuses. Sérieusement, on aurait du lui donner une médaille pour sa bienséance.

L'interruption par collision fut à la fois extrêmement frustrante et parfaitement bienvenue. Elle n'était vraiment pas certaine qu'elle aurait pu continuer à se contrôler longtemps. Elle eut peur pendant un instant que ça ne casse l'ambiance délicieuse qui s'était installée, mais ses doutes furent balayé quand il reposa les yeux sur elle et qu'elle vit son visage s'éclairer à nouveau. Elle coupa toute tentative de reprendre ses excuses là où il les avait laissées et fut contente de réaliser qu'il semblait d'accord avec ce planning.

S'en prendre à son éducation ? Son visage prit une expression amusée. C'était mignon quand il était embarrassé ou tentant de paraître convenable. Ça lui donnait envie de le plaquer contre un mur et de l'embrasser jusqu'à ce qu'il oublie toute bonne manière. Quand il s'approcha et murmura avec plus d'assurance, elle ne put s'empêcher de penser que c'était une vraie provocation. Elle pouvait sentir son souffle sur ses lèvres et il était toujours aussi proche.

« Je n'en doute pas. »

Elle ne pouvait plus se retenir plus longtemps et combla l'espace entre eux. Si, par la même occasion, ça pouvait montrer à ses éventuelles rivales qu'il n'était pas si libre que ça, tant mieux. Elle lia ses mains derrière le cou de son cavalier, même plus en train de prétendre qu'ils dansaient. Elle l'embrassait comme si c'était une question de vie ou de mort, comme si elle avait plus besoin de ses lèvres que d'air. Parce que c'était vrai, en un sens.


Robe de Lisbeth:
 

___

Lust ♥ Lisbeth
Well I can taste her on my lips and her kisses burn like fire. And I try to resist her but the pain is my desire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 3908
Date d'inscription : 17/09/2014
Multicomptes : Minerva McGonagall
Caracteristique : Membre de l'Ordre du Phénix
MessageSujet: Re: PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic   PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic Icon_minitimeMer 1 Juil - 19:32

Ça s'en va et ça reviens

Il avait tout juste entendu la délicieuse voix de Lisbeth lui engourdir les tympans que la jeune femme avait comblé l'espace entre eux et s'était ruée sur ses lèvres avec une férocité presque inattendue. En un instant, Ludovic avait sentit sa nuque être enserrée par deux mains douces et tièdes, et il n'hésita pas une seconde avant de se laisser emporter par le baiser, embaumé par la savoureuse odeur d'un parfum sur la peau. Ses doigts effleurèrent le dos de sa cavalière, remontant jusqu'à se perdre sous les cheveux noirs tandis qu'il gardait les hanches de la femme contre les siennes de sa main libre.  Alors qu'il sentait les courbes parfaites de l'anglaise collées à lui, l'ébouriffé se surpris à penser qu'il n'aurait pas été contre profiter de l'occasion pour se délester des vêtements superflus. Bien incapable de savoir qui de lui ou de la jeune femme avait put avoir une idée pareille, le français se laissa envouter par l’arôme suave de la jeune femme qui semblait avoir prit la place de la réalité. Du moins... jusqu'à ce qu'il lui arrive une autre pensée moins charnelle et plus intrusive.

Trop occuper à traquer la bouche de Lisbeth avec la sienne, le français eut d'abord un peu de mal à réaliser que c'était bien lui qui était en train de laisser ses pensées divaguer. Se détachant peu à peu du baiser il se mit à songer à un autre visage qu'il avait vu avec une même proximité moins de quelques instants plus tôt. Immédiatement, l'embrassade sembla passer au second plan et le français se retrouva prit entre le désir de serrer un peu plus sa cavalière contre lui et celui de régler la question de l'intrusion d'Oswin dans sa tête. C'était un malheureux concours de circonstances. Bien entendu. Il avait repensé à elle uniquement parce que la situation avait été la même. Bien entendu. Lisbeth avait délicieusement bon gout. Bien entendu...

Mal à l'aise, Ludovic recula, essayant de s'arracher de l’étreinte de la métamorphomage. Il s'attarda encore, goutant une dernière fois à la langue contre la sienne avant de réussir à s'écarter juste assez pour détacher son visage de celui de sa cavalière et reprendre son souffle.

— Tu fais quelque chose demain ? lança-t-il avant de s'humecter furtivement les lèvres.

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

___

Notre intellect est vain
Pour tout ce qui est proche ou présent ; et si nul ne vient nous parler, nous ignorons tout de l'état humain.
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 2041
Date d'inscription : 23/03/2014
Multicomptes : Myria G. & Andréa O. & Siobhàn J.
Caracteristique : Luxure de la Confrérie
MessageSujet: Re: PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic   PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic Icon_minitimeSam 4 Juil - 0:36

Si elle avait des scrupules à le tripoter en présence des gamins - plus pour sa "couverture" qu'autre chose, mais bon - il ne semblait pas avoir ce problème alors qu'il la maintenait fermement contre lui et plongeait l'autre main dans ses cheveux. C'était encore bien loin de ce qu'elle aurait aimé pouvoir lui faire, mais bien plus satisfaisant que tout ce qu'il s'était passé jusqu'à présent. Elle avait bien besoin de se défouler un peu, ou elle ne tiendrait pas la soirée. Elle aurait pu continuer comme ça longtemps, le corps de son partenaire contre le sien. Puis il sembla un peu... Distrait. Moins impliqué, en quelque sorte, même si c'était subtil. Elle était certaine qu'elle n'avait rien fait pour provoquer ça, mais elle avait peut-être été trop rapide ? Bon sang, elle espérait bien que non. Elle avait déjà dû assez se retenir comme ça.

A regret, elle le laissa s'éloigner. C'était un air qui lui allait bien, un peu essoufflé et se léchant les lèvres. Elle réfléchit une brève seconde avant de répondre à sa question, avec un sourire en coin.

« M'ennuyer, probablement. Est-ce que tu proposes de me distraire ? »

Elle était un peu plus arrogante que d'habitude, certes. Enfin, magnifique comme elle était ce soir et après une session d'embrassades pareilles, elle estimait qu'elle pouvait se le permettre. Elle profita de ne plus être collée à son visage pour regarder un peu autour d'elle et observer les personnes alentours. Kennedy et Aaron semblaient avoir disparu, Luka dansait avec un jeune homme et il lui semblait apercevoir Salem danser avec Aidrian. Elle devrait penser à aller dire bonjour. Son inspection des alentours n'avait pris que quelques secondes et elle reporta son regard sur Ludovic.


Robe de Lisbeth:
 

___

Lust ♥ Lisbeth
Well I can taste her on my lips and her kisses burn like fire. And I try to resist her but the pain is my desire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 3908
Date d'inscription : 17/09/2014
Multicomptes : Minerva McGonagall
Caracteristique : Membre de l'Ordre du Phénix
MessageSujet: Re: PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic   PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic Icon_minitimeLun 13 Juil - 0:18

Ça s'en va et ça reviens

Un sourire en coin naquit sur le visage du professeur, comme en réponse à celui de sa cavalière. Il regrettait presque d'avoir laissé s'échapper ces lèvres effrontées. Enfin, là était un bien grand mot, il avait vu des personnes bien plus mordantes que la métamorphomage - même si, peut-être, ce point là restait encore à vérifier. Une pointe de caractère, c'était bien ce qui lui plaisait. Un peu comme chez Aidrian qui, sous ses airs angéliques pouvait être une véritable machine lancée à plein régime dès qu'il s'agissait de potion. Alors que Lisbeth tournait la tête, Ludovic caressa les contours de son visage du regard, suivant la courbe de son front puis de son nez, les longues courbes fardées de ses cils masquant presque de leur longueur les iris azurs de la jeune femme.

— Possible, répondit-il d'un ton lourd de sous entendus avant de reposer ses bras dans une position plus adaptée à la danse, mais il faudrait que tu ai au moins une demi-journée à m'accorder. Ajouta-t-il comme si elle passait son temps à l'abandonner.

Le brun jeta un coup d'oeil sur la salle avant que son attention ne revienne sur sa cavalière, l'air dégagé avec un sourcil légèrement soucieux.

— Tu cherches quelqu'un ? demanda-t-il.

Il avait fait en sorte de ne pas sembler trop préoccupé, après tout, elle avait bien le droit de regarder le paysage, mais il assura imperceptiblement sa prise sur la hanche de la jeune femme.

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

___

Notre intellect est vain
Pour tout ce qui est proche ou présent ; et si nul ne vient nous parler, nous ignorons tout de l'état humain.
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 2041
Date d'inscription : 23/03/2014
Multicomptes : Myria G. & Andréa O. & Siobhàn J.
Caracteristique : Luxure de la Confrérie
MessageSujet: Re: PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic   PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic Icon_minitimeMar 4 Aoû - 1:29



Il répondit à sa provocation sur le même ton. Ça lui plaisait beaucoup. Peut-être que c'était parce qu'ils se connaissaient un peu mieux, mais elle sentait que le taquiner un peu ne serait plus vu comme complètement inapproprié. Aussi, elle ré-enchérit un peu.

« Une demi-journée ? » Si tu continues à porter du cuir, je suis certaine qu'on pourrait s'arranger. Mais elle n'allait pas dire ça, parce qu'elle était supposée être plus ou moins une lady pour le moment. Mais ce n'est pas pour autant qu'elle allait se priver de le taquiner un peu. Et puis, si il pouvait vraiment la "distraire" si longtemps, c'était... « Impressionnant. » Son sourire se fit un peu taquin, pour lui faire comprendre qu'elle avait compris le sous-entendu. Si ça en était un ? Bah, ça l'était maintenant. Il sembla remarquer son regard qui avait balayé le reste de la salle et lui demanda si elle cherchait quelqu'un, tout en serrant un peu plus sa taille. Elle lui répondit d'un ton léger :

« Pas vraiment, mais il semblerait que j'ai trouvé tout de même. » lui répondit-elle avec un petit sourire. « De vieilles amies, les deux qui dansent là bas. » expliqua-t-elle avec un petit signe de tête dans la direction de Salem et Aidrian. Après tout, elle avait de très bonnes raisons de les connaître, Rembrandt de Poudlard et 'Rian... Oui, bon, c'était un peu plus suspicieux. Mais tant pis. C'était mieux que d'admettre qu'elle connaissait un peu trop personnellement des élèves.


Robe de Lisbeth:
 

___

Lust ♥ Lisbeth
Well I can taste her on my lips and her kisses burn like fire. And I try to resist her but the pain is my desire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1936
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic   PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic Icon_minitimeMer 5 Aoû - 22:57

Un coup d’œil sur la salle, un seul... Et... Oh, ma victime favorite, dans les bras de ma chère et tendre Lisbeth. Mon sourire commençait à me faire mal tellement il était large. Je me dirigeais donc d'un pas souple et alerte vers les deux danseurs, ma baguette à la main. Bon, je devais faire attention, j'allais quand même m'attaquer a un professeur. Mais c'est là que la blague n'en sera que plus excitante. Lisbeth savait sans doute déjà ce que je préparais... Ou pas. Et c'était ça qui donnait  du piquant à tout ce jeu. Je m'approchais donc du couple, essayant au passage de capter le regard de Lisbeth. Elle semblait tenir le jeune professeur en captivité contre elle. Et me laissais de par là même le champs entièrement libre pour agir.

Je profitais qu'elle détourne son attention en lui montrant un couple de danseur plus loin et je me glissais dans le dos de Ludovic, collant ma baguette contre lui et murmurant à son oreille laissant ma baguette produire un fil lumineux entre lui et moi. Je savais que Lisbeth m'avait vu, mais j'espérais bien qu'elle soit la seule, je lui adressais un clin d'oeil et m'avançais après avoir finit mon sort, effleurant sa joue d'un baiser au passage.

-Je vais monter dans ma chambre ma chère, tu veux que je te rapporte quelque chose ? Ou tu n'as rien oubliée ? Ce qui m’étonnerais te connaissant.

Je me tournais vers ma victime du sortilège et lui adressais un sourire plein de miel.

-Bonsoir Monsieur Des Crampes.

A nouveau mon Français affreux. Rien que pour lui. Qu'il en avait de la chance. Puis, attendant la réponse de Lisbeth je me tournais vers cette dernière, la bouche en cœur, tel un ange d'innocence.


Hs : Surveille tes mps Ludo :D


Dernière édition par Anthony Hendricks le Mar 1 Sep - 2:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 3908
Date d'inscription : 17/09/2014
Multicomptes : Minerva McGonagall
Caracteristique : Membre de l'Ordre du Phénix
MessageSujet: Re: PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic   PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic Icon_minitimeMer 26 Aoû - 18:25

Ça s'en va et ça reviens

Un sourire plus large fendit le visage du français alors que sa cavalière semblait "impressionnée". Était-ce si surprenant que cela ? De toute façon elle verrait bien. En attendant, il lui aurait bien offert un autre baiser. Dommage, hélas, ils furent une nouvelle fois interrompus, mais cette fois ce n'était pas pour quelqu'un qui ne savait pas où mettre les pieds. Ludovic suivit la direction indiquée par sa cavalière, découvrant, ravi, Rian et Salem à quelques couples d'eux sur la piste. Comme quoi Halloween pouvait faire bien des miracles chez les sorciers, à part peut-être empêcher les éléments perturbateurs dans les soirées.

Une discrète pression lui chatouilla les côtes, bien assez fort à son goût pour lui faire tourner la tête, alors qu'un inconnu se collait contre son oreille, laissant ses sourcils surpris. Ludovic en laissa un dressé et fronça l'autre avant de se masser la tempe pour chasser le curieux bourdonnement qu'il avait dans les oreilles. Comme s'il venait de grimper subitement au sommet d'une montagne. Il fit jouer ses mâchoires et adressa un regard noir au bibliothécaire qui venait d'arriver. N'avait-il donc pas de la poussière à ranger dans sa vieille prison à grimoires ? Le regard du français se fit encore un peu plus noir lorsqu'il vit l'autre glisser une bise à sa cavalière. Bien sûr, il ne fallait pas se gêner ! Lâchant Lisbeth, le professeurs de sortilèges croisa les bras et se tourna vers le nouveau venu.

— Bonsoir...
Zut, voilà qu'il avait oublié son nom. Je peux savoir ce que vous venez de faire là ? demanda-t-il d'un ton un peu plus sec qu'il ne le voulait.

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

___

Notre intellect est vain
Pour tout ce qui est proche ou présent ; et si nul ne vient nous parler, nous ignorons tout de l'état humain.
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 2041
Date d'inscription : 23/03/2014
Multicomptes : Myria G. & Andréa O. & Siobhàn J.
Caracteristique : Luxure de la Confrérie
MessageSujet: Re: PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic   PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic Icon_minitimeMar 1 Sep - 2:12



Les yeux de Lisbeth s'agrandirent légèrement quand elle vit Anthony, un sourire jusqu'au oreilles, s'approcher d'elle et de son partenaire. Oh non, il n'allait pas oser... Si il faisait tout capoter, elle allait le priver de chocolat. Certes, c'était cruel comme punition, mais elle ne voulait vraiment pas qu'il lui détruise sa couverture par jalousie. Brièvement, elle lui lança un regard noir, avant de recomposer sa façade et d'effacer l'avertissement de son visage.

Elle priait pour que quoi que ce soit qu'il venait de murmurer à l'oreille du professeur de sortilèges, ça n'allait pas ruiner son plan. Bien évidemment, ils avaient de nouveau arrêtés de tournoyer. Elle fit un petit pas en arrière pour pouvoir observer la réaction de son partenaire. Ludovic semblait contrarié, après, vu la situation, ce n'était rien d'extraordinairement alarmant. Elle étouffa un sourire quand elle vit le bibliothécaire lui faire un clin d’œil. Tony lui fit la bise, c'était parfaitement innocent. Honnêtement, elle ne se rendit même pas compte que ça pouvait être étrange avant de surprendre l'air sombre du français. Oups. Bon tant pis. C'était trop tard et Anthony était, techniquement, son cavalier, puisque c'était lui qui l'avait invitée et qu'ils étaient arrivés ensemble.

Elle roula les yeux à la remarque sur le fait qu'elle avait probablement oublié quelque chose. Oui, elle avait tendance à s'étaler. Brièvement, elle réfléchit aux choses à elle qui trainaient dans la chambre de son ami. Elle avait laissé son manteau là bas et avait fait apparaitre son masque sur le bureau quand elle en avait eu marre d'avoir la vue limitée. Elle finit par secouer la tête négativement en répondant à sa question :

« J'aurais des choses à prendre en partant, mais je pourrais les invoquer ici si j'en ai besoin, ne te charge pas pour moi. »

Bon, par contre, les échanges entre les deux hommes étaient glacés. Plus que ce à quoi elle ne s'était attendue. Ils travaillaient ensemble pourtant... Ou peut-être que c'était ça le problème ? Ludo demanda ce qu'il venait faire ici. C'était mignon de le voir territorial. Un peu hypocrite aussi, vu qu'il avait embrassé une autre femme, en plein sur les lèvres, pas si longtemps auparavant. Elle se sentit obligée de tenter de calmer le jeu avant que ça ne déborde, en rappelant à son partenaire de danse que l'autre homme était celui qui lui avait permis d'être là. Parce que si elle n'avait pas été invitée, elle serait restée chez elle ce soir. Ou dans des bars. Mais elle n'aurait pas pu rentrer ici en tout cas. Elle posa une main légère sur le bras de Ludovic et dit tranquillement :

« Je ne sais pas si tu te rappelles, mais c'est lui qui m'a invité, suite au problème de hibou. » Autrement dit : le fait que tu aies oublié que tu m'avais dit qu'on y allait ensemble et puis que tu n'aies pas répondu à ma lettre.


Robe de Lisbeth:
 

___

Lust ♥ Lisbeth
Well I can taste her on my lips and her kisses burn like fire. And I try to resist her but the pain is my desire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1936
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic   PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic Icon_minitimeMar 1 Sep - 2:26

Comme si j'avais eu le choix de l'invitée... Mais bon, c'était Lisbeth. Et j'avais Amélia. Mais la jalousie ne quittait pas mon cœur alors que je la voyait se comportée de cette manière avec Ludovic... Fait chier. Je lui adressais un regard silencieux et noir lourd de reproche avant d’acquiescer avec ce qui pour Lisbeth semblerait à de la brutalité pure comparer à comment je lui parlais d'habitude. Et qui pour un autre semblerait à la réponse un peu maladroite d'une personne alcooliser.

-Tu pourras les invoquer. Et ton cadeau aussi. Je ne vais pas me charger plus que ça, tu as raison.

Je me tournais vers Ludo et lui adressais mon sourire le plus hypocrite possible. Puis prenant la parole d'un ton mielleux.

-Et moi je peux savoir pourquoi vous êtes un aussi gros gamin?

Puis je partais en direction du buffet, verrouillant mon épaule en avant pour pouvoir le bousculer alors que je prenais la direction de l'endroit où j'avais prévu de me prendre une sévère cuite. Et une sévère indigestion.

-J'ai entendu dire que ce soir le buffet entier avait goût de pomme

Puis je quittais leur petit duo, la rage clairement visible sur mon visage. Que j'étais con d'être jaloux comme ça.

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 3908
Date d'inscription : 17/09/2014
Multicomptes : Minerva McGonagall
Caracteristique : Membre de l'Ordre du Phénix
MessageSujet: Re: PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic   PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic Icon_minitimeDim 6 Sep - 23:12

Ça s'en va et ça reviens

Tandis que sa cavalière semblait avoir trouvé un nouveau sujet de conversation, Ludovic attendait une occasion d'en placer une, observant tour à tour la métamorphomage et le bibliothécaire. Et c'était lui qu'on traitait de sans-gêne ? Bon, d'accord, quelqu'un dans sa situation actuelle n'était sans doute pas le mieux placé pour critiquer, mais, pour sa défense, ce n'était pas lui qui s'était jeté sur la bouche d'Oswin alors qu'ils étaient en train de danser. Certes, il l'avait invité alors qu'elle était déjà accompagnée et avait "oublié" d'envoyer un hibou à Lisbeth, mais là n'était pas la question.

— Ça va ? lança-t-il d'un ton cassant, je ne vous dérange pas ?

Heureusement - si l'ont pouvait dire - il ne resta pas ignoré très longtemps et reçu bientôt une remarque des plus primaires de la part du bibliothécaire qui le bouscula d'un coup d'épaule avant de s'en aller vers le buffet.

— Parce que vous vous trouvez plus mature peut-être ?
répliqua le français assez fort pour être certain que son collègue l'entende. Tu le connais d'où ? demanda-t-il ensuite en tournant la tête vers Lisbeth, un sourcil froncé. Bah, aucune importance, grommela-t-il presque aussitôt en se rappelant à qui la faute si elle avait choisit ce bouffeur de cookies comme cavalier. Je vais chercher à boire, tu veux que je te ramène quelque chose ? poursuivit-il en esquissant un mouvement pour quitter la piste de danse. Mais tout de même, juste par curiosité, tu le connais d'où ?

FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.


Quitte la piste de danse après le post de Lisbeth

___

Notre intellect est vain
Pour tout ce qui est proche ou présent ; et si nul ne vient nous parler, nous ignorons tout de l'état humain.
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 2041
Date d'inscription : 23/03/2014
Multicomptes : Myria G. & Andréa O. & Siobhàn J.
Caracteristique : Luxure de la Confrérie
MessageSujet: Re: PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic   PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic Icon_minitimeMar 8 Sep - 17:27



Bon sang, mais quelle mouche l'avait piqué ? Ça devait se voir sur son visage, elle était choquée. Une minute, il était tout miel, la suivant il l'insultait presque. Enfin, pas vraiment, mais le ton et l'attitude était aussi vexants. Cadeau ? Quel cadeau ? Cela lui prit une seconde pour qu'elle réalise qu'il parlait sans doute de ce qu'elle lui avait apporté pour compenser le fait qu'elle l'empêchait d'emmener quelqu'un d'autre. Des choses de chez Honeydukes, en quantité... considérable. Et il voulait qu'elle le reprenne ? Pendant ce temps, elle sentait la tension qui montait et elle ne pouvait s'empêcher de penser que ça n'avait rien à voir avec elle. C'était leur excuse pour être désagréables l'un avec l'autre pour le moment. Puis Tony adressa la parole à Ludo et ses yeux s’écarquillèrent un peu. Elle ne savait pas ce qu'il lui prenait, à Hendricks. Si elle n'avait pas décidé d'être une lady pour la soirée, elle l'aurait déjà giflé. La situation avait dégénéré en une poignée de secondes et elle ne l'avait vraiment pas vu venir.

Le bibliothécaire était finalement parti, mais la tension ne l'avait pas suivi. Lors de la confrontation, ses cheveux avaient perdu un peu de leur noirceur, tirant un peu plus vers le gris. Ludo se tourna vers elle, alors qu'elle tentait de chercher quoi dire pour apaiser la situation, et lui demanda d'où elle le connaissait. Elle ouvrit la bouche pour répondre et il balayait déjà le sujet, avant de lui proposer d'aller lui chercher à boire. Elle n'était pas contre un verre, mais il était peut-être mieux qu'il se calme un peu de son côté.

« Tu n'es pas obligé. J'avais envie de te voir, mais je ne vais pas non plus t'empêcher de voir tes collègues et amis. Et c'est sans doute mieux si je rentre pas trop tard de toute façon. »

Il reposa la question "par curiosité" et elle sourit en haussant les épaules, montrant que ce n'était rien d'important. Elle leva les yeux vers lui, s'égarant à peine un instant sur les dessins le long de sa nuque, qu'elle n'aurait pas refusé de tracer avec sa langue, avant de répondre avec un sourire :

« Un ami commun me l'a présenté, il y a quelques années. C'était ma meilleure chance de profiter de ta compagnie. Ça aurait été vraiment mal élevé de lancé des petits cailloux à la fenêtre de la grande salle. »


Départ pour les tables o/

Robe de Lisbeth:
 

___

Lust ♥ Lisbeth
Well I can taste her on my lips and her kisses burn like fire. And I try to resist her but the pain is my desire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic   PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
PISTE DE DANSE - Lisbeth & Ludovic
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Festivités étudiantes (prio Lav', libre sinon) [T]
» PISTE DE DANSE - Alec & Myria
» PISTE DE DANSE - Caleb & Luka
» Bal de Noël : Piste de danse et plaine enneigée.
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Wonders :: 
POUDLARD
 :: Rez de chaussée :: Grande salle :: Bal d'Halloween
-