La carte du Maraudeur

[Portoloin] pour lire les sujets importants du forum ♥



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERME

Partagez | 
 

 Dîtes moi mon bon Monsieur...!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1881
Date d'inscription : 08/09/2014
Multicomptes : Jon Lakenstridge - Savanah Lewis - Morgan Winterfield
Caracteristique : Surveillante à Poudlard
MessageSujet: Dîtes moi mon bon Monsieur...!   Mer 24 Juin - 0:30


Dîtes moi mon bon Monsieur...!
Comment, un jour seulement, elle aurait put s'imaginer vaquer entre ces étals? Parcourir cette si merveilleuse bibliothèque dont la réputation n'était plus à faire? Non, seulement fouler le sol de cette école qu'était Poudlard... C'était là un rêve d'adulte qui finissait enfin par se réaliser. Non pas un rêve d'enfant, car enfant, Linda se contentait de lire les livres de contes et de s'imaginer combattant des armées de Mangemorts à l'image de ses parents, mais effectivement d'adultes. Comment ne pas désirer ouvrir tous ces livres, toutes ces connaissances qui ne demandaient qu'à être découvertes ? Toute cette magie tous ces mystères, tout ce qui faisait le charme de cet endroit si unique, tout résidait ici.
Entre quelques pages.

Oswin s'avança d'un pas lent à travers toutes ces bibliothèques, d'une manière bien différente que celle dont elle avait l'habitude. Bien plus calme, bien plus posée, ses yeux brillant d'une curiosité à peine retrouvée. Elle ressemblait à toutes ces premières années qui découvraient tout juste cet univers qui leur avait toujours semblé si lointain, mais avec cette pointe de maturité et de sérieux qui la démarquait de tous ces gamins puériles. Lentement, elle ralentit son rythme avant de s'arrêter devant une étagère au hasard, laissant courir ses doigts sur les couvertures de cuir alors qu'elle en sortait quelques uns pour en lire les titres, hésitant quelques instants avant de les reposer à leur place dans le plus grand des calmes. La surveillante se plongea alors dans une profonde réflexion tandis que son regard ne se détachait pas de tous ces ouvrages entassés qui n'attendaient qu'elle.
Voici qu'enfin, elle était parvenue jusqu'à Poudlard, et depuis son arrivée, elle n'avait eut de temps pour elle. Et maintenant que c'était le cas, maintenant qu'elle avait devant elle tous ces écrits dont elle avait rêvé, comment n'en choisir qu'un?
La technique? Caractéristique des bois? La création d'un sortilège ou encore... Le monde des sorciers en quelques chapitres? Tout lui semblait attirant, mais entre toutes ces merveilles, elle ne savait même pas si elle devait commencer par les fictions populaires ou bien les informations basiques. En apprendre encore et encore, en savoir toujours plus sur ce monde si irréel.
Sur ce monde qui avait bercé sa petite enfance, qui lui avait été arraché, et rendu, il y a déjà dix ans de cela... Un monde passionnant qu'elle avait crut disparu à tout jamais de sa vie.

Machinalement, sa main gauche alla caresser l'étui qui lui était devenu si familier. Ce dernier contenait l'une de ses fidèles armes à feu qui ne l'avait pas quittée depuis des années, et quelque part, le contact même indirect avec cette dernière lui apportait un réconfort et un calme surprenant. Sûrement était-ce ainsi, en quelque sorte, qu'elle réussissait à garder le cap malgré les obstacles?
Alors qu'elle esquissait ce geste, la française ne vit même pas s'approcher l'homme, non loin d'elle, qui allait en son sens. Peut-être que si elle n'avait pas été si plongée dans sa contemplation elle l'aurait remarqué, c'était même sûr, mais pour le moment, quelque chose de bien plus intéressant attirait son attention.
Même s'il fallut avouer que celui qui allait l'apostropher était pas mal non plus...
Dans son genre.


FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH

 

___

“There’s a lot of things you need to get across this universe. Warp drive… wormhole refractors… You know the thing you need most of all? You need a hand to hold.”
-The Tenth Doctor
Linda Oswin
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1714
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Dîtes moi mon bon Monsieur...!   Ven 26 Juin - 0:09

J'errais tranquillement dans le silence de ma bibliothèque, j'avais manger il y a peu, j'avais donc le ventre plus ou moins plein et un sourire étirait mes lèvres. On pouvait donc dire que j'étais comblé. C'était tout ce que je souhaitais, de toute manière, la tranquillité, une petite vie bien pépère à moi. Pas d’emmerde, pas de gêne. Avec des gens que je pouvais choisir parmi mes proches ! La vie n'est elle pas belle ? Si ? Bah alors !

Du coin de l’œil j’aperçus une personne perdue dans la contemplation de rayonnage, ni une ni deux, n'écoutant que mon courage, je m'avançais à sa rencontre, pas discret pour un sous, je ne voulais pas la surprendre.


  • Bonjour ! Puis je quelque chose pour vous ?


Une entrée en scène plutôt normale, je n'aimais pas en faire des tonnes, j'étais quelqu'un de simple. Rien de plus, rien de moins. J'étais en bras de chemise, avec un jean et des bottes assez simple, une tenue plutôt décontractée pour un bibliothécaire, mais bon. Je faisais comme je voulais, c'est ce qu'on m'avait dit. J'avais donc les mains dans les poches, les cheveux un peu en bataille et... Et une trace très flagrante de chocolat au bord des lèvres.


Mais ça, je ne m'en était pas rendu compte. Du moins, pas avant de me retrouver devant elle et d'avoir la sensation soudaine de ne sentir que ça sur ma peau. L'angoisse, j'essayais discrètement de me lécher le bord des lèvres, donnant à mon visage un air plutôt... Marrant.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1881
Date d'inscription : 08/09/2014
Multicomptes : Jon Lakenstridge - Savanah Lewis - Morgan Winterfield
Caracteristique : Surveillante à Poudlard
MessageSujet: Re: Dîtes moi mon bon Monsieur...!   Mar 30 Juin - 19:53


Dîtes moi mon bon Monsieur...!

Oswin aurait pût sursauter à l'arrivée furtive du Bibliothécaire, le regarder avec de grands yeux écarquillés de surprise avant d'enfin réussir à retrouver ses mots. Mais ce n'était tout simplement pas son genre.
Il en fallait beaucoup pour surprendre l'Auror, et bien que quelques fois son caractère pouvait en faire douter, elle savait tout de même aisément manier les mots pour obtenir généralement ce qu'elle en voulait. Alors lorsque l'inconnu lui adressa la parole, lui demandant si par hasard elle avait besoin d'une quelconque aide, la brune se contenta de tourner calmement la tête vers ce dernier, le fixant dans les yeux avant de l'inspecter sans la moindre pudeur de haut en bas tout en jouant nonchalamment avec le col de son vertigineux décolleté. Il fallait avouer qu'il n'était plutôt pas mal, loin d'être maigrichon, il avait un charme certain qu'elle ne pouvait ignorer. La surveillante arrêta une seconde son regard à un point stratégique, avant de relever ce dernier, le plongeant à nouveau dans les yeux de son interlocuteur, une petite lueur amusée aux fonds de ses pupilles et un sourire au coin des lèvres.
Et bien, cette année à Poudlard promettait d'être une belle expérience!

Se reconcentrant quelque peu sur la question posée, ce fut exactement à ce moment précis qu'elle remarqua la trace du délit de l'homme qui lui faisait face, accentuant nettement son sourire alors qu'elle répondit enfin à la question posée, se tournant cette fois vers les nombreux étals d'ouvrages:

-Et bien... Disons que comme tout le monde ici, je recherche un livre. Seulement je n'ai aucune idée par où commencer alors...

Elle réprima un nouveau sourire lorsqu'elle jeta un regard en biais à son interlocuteur, son regard se posant une nouvelle fois sur les levres si attirante du "jeune" homme et, évidemment, sur sa flagrante tâche de cacao...

-Dîtes-moi,reprit elle en se mettant face à l'illustre inconnu, le tout en usant d'un ton clairement amusé, cette tâche au bord de votre lèvre... C'est une nouvelle mode?

Bien évidemment que non, mais il fallait avouer que ce spectacle d'un homme barbouillé de son délit qui tentait tant bien que mal de faire disparaître les preuves tout en restant concentré sur la situation... Était des plus divertissants.

-Une seconde...

Oswin sourit poliment à l'homme auprès d'elle, plongeant ses mains dans son sac de cuir qu'elle portait en bandoulioset semblant chercher vivement quelque chose avant d'en sortir un mouchoir en tissu blanc brodé et de le tendre à son bienfaiteur:

-Tenez, un homme qui fait attention aux détails est toujours plus séduisant que quelqu'un qui s'en contrefiche. termina-t-elle, toujours aussi amusée bien que loin de se montrer irrespectueuse.

Oh, bien sûr, elle aurait pût s'y prendre elle même. Il y avait tellement de façons plus ou moins exotiques de s'y prendre pour nettoyer une tâche...! Du bout du doigt, yeux dans les yeux et le souffle court, de la lèvre, délicatement et sans gêne, à l'aide d'un baiser bien placé...
Mais bon, soyons sérieux un instant, elle avait beau oser et ce, sans la moindre pudeur, elle avait tout de même quelques principes et surtout, elle n'était pas sauvage tout de même!


FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH

 

___

“There’s a lot of things you need to get across this universe. Warp drive… wormhole refractors… You know the thing you need most of all? You need a hand to hold.”
-The Tenth Doctor
Linda Oswin
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1714
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Dîtes moi mon bon Monsieur...!   Mar 30 Juin - 20:56

J'eue l'impression de passer un scanner, la femme m'observa de haut en bas, semblant me jauger... J'étais tombé sur qui là ?! Enfin, je décidais de passer sur ça, chaque personne était unique, autant les laisser agir comme elles le souhaitaient, ça éviter souvent des ennuis.

-Vous cherchez un livre, et vous ne savez pas quoi ? Dans ce cas, je peux peut être vous apportez mon aide, voyez vous, je suis le bibliothécaire.

Non, vraiment ? C'est pas évident peut être ? Tu viens la voir, tu lui poses des questions. T'es un peu con sur les bords Antho. Enfin, je me couvrais déjà de honte, et elle en profitait pour appuyer sur la trace de chocolat que j'avais sur le coin des lèvres. Bravo Monsieur Hendricks. Pour une première impression, tu fais fort. Elle fouilla dans son sac et me tendis un mouchoir, blanc le mouchoir. Bien.  Bien du blanc, brodé en plus. Je tirais la tête, mais je ne pouvais me défiler, et d'un habile coup de main j’ôtais la trace que j'avais sur le coin de mes lèvres.

-Je suis désolé, j'ai eu une urgence, et je n'ai pas eu le temps de bien me nettoyer le visage... Bien, donc que puis je faire pour vous ? Hors trouver un hypothétique livre. Si je ne m'abuses, vous faites partie des enseignants, si je vous remets bien, je dirais Mademoiselle, Oswin ? C'est bien ça ?

J'étais assez fier de moi, cette année je m'étais renseigner sur plusieurs personnes dans l'enseignement... Et c'était un plus, faire le premier pas vers une personne pouvait apporter pas mal de sucreries et de nourriture, des petits cadeaux pour entretenir l'amitié bien entendu. Et aussi mon estomac. J'avais de la chance d'être sportif, et d'avoir un corps qui semblait ne pas absorber autant que ça les graisses et autres conneries du genre... Et c'était tant mieux, sinon à l'heure qu'il est je serais sans doute l'homme le plus gros du monde. Et de loin, ou alors je serais mort. Et ce n'était pas quelque chose qui me donnait envie.. La mort. Sauf à certaines dates. Bien entendu.

J'avais toujours son mouchoir à la main, le tenant négligemment du bout des doigts...
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1881
Date d'inscription : 08/09/2014
Multicomptes : Jon Lakenstridge - Savanah Lewis - Morgan Winterfield
Caracteristique : Surveillante à Poudlard
MessageSujet: Re: Dîtes moi mon bon Monsieur...!   Jeu 2 Juil - 20:32


Dîtes moi mon bon Monsieur...!

Le bibliothécaire donc? Mmmh, information intéressante. Il devait donc s'agir de ce dit Anthony Hendricks.
Contrairement à ce qu'on aurait pût croire, Oswin ne s'était pas lancée sur de telles conclusions: après des années de voyage, elle savait parfaitement que la première personne venue vous aider n'était pas forcément celle à qui on s'attendait. Alors, sans confirmation officielle, il valait mieux ne pas spéculer trop vite. Cependant, un bibliothécaire... C'était toujours dangereux. Trop d'informations, trop de documents, et avec les bonnes sources il était bien simple de remonter à sa réelle identité. Trop simple.
Mais l'Auror ne laissa rien paraître de cette préoccupation, se contentant de sourire poliment de cet habituel sourire en coin un peu espiegle, un peu fatal qui faisait sa particularité.

-Et bien, Monsieur le Bibliothecaire, surprenez moi. Montrez moi quelque chose d'intéressant. le provoque-t-elle gentiment, toujours à propos des livres.

Mais le sujet ne tarda pas à dériver lorsque l'homme lui demanda ce qu'il pouvait faire pour elle, hors de lui trouver un livre. Ce qu'il pouvait faire? Retrouver le meurtrier de ses parents et les organisateurs avant de les jeter en prison cela suffisait?
Non, bien sûr, c'était hors-contexte. Et d'ailleurs, cette idée arracha un sourire à la brune qui ne pût s'empecher de se réprimander intérieurement. Cette affaire ne la concernait qu'elle, c'était même encore surprenant qu'elle puisse faire de l'humour dessus!
Et puis, si jamais elle retrouvait les coupables, ce n'était certainement pas d'une place en cellule qu'elle allait les punir...
Mais plutôt d'une balle dans le crâne.

-Ce que vous pouvez faire pour moi en dehors du livre?

Son regard se planta droit dans celui de son interlocuteur, pleins de sous-entendus qu'elle n'évoqua pas, puis, elle se contenta de lâcher:

-Cela sera largement suffisant... Pour le moment.

Lorsque l'homme l'appela par son nom, elle hocha légèrement la tête avant de répondre:

-Corps enseignant... Je ne sais pas, je ne suis que surveillante après tout. Mais vous semblez connaître mon nom, et j'ignore le votre. mentit-elle alors, le ton léger et les yeux légèrement plissés, comme intéressée. Puis-je savoir à qui j'ai l'honneur?

FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH

 

___

“There’s a lot of things you need to get across this universe. Warp drive… wormhole refractors… You know the thing you need most of all? You need a hand to hold.”
-The Tenth Doctor
Linda Oswin
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1714
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Dîtes moi mon bon Monsieur...!   Jeu 2 Juil - 22:02

Voila qu'elle souhaitait quelque chose d'interessant ? Bien. J'avais quelque chose dans ce genre là, qui choquait tout le monde à chaque fois, un traité sur les armes à feu moldue, avec des plans explicatifs, venant directement d'une fabrique Allemande démantelée peu après la fin de la seconde guerre mondiale, recueillie par mes soins et par celle de l'autre Gourmandise, la morte. Je souriais tranquillement, attendant qu'elle ai finit de répondre à mes interrogations. J'y avais peut être été un peu fort aux vues de ses réactions, des rires, un regard sérieux, puis une interrogation en retour.


  • Je m'appelle Anthony Hendricks, Bibliothécaire de Poudlard, remplaçant... De mon prédécesseur. 


Elle souhaitait donc autre chose, vu qu'elle avait ajouté pour l'instant, mais je m'y replongerais plus tard sur la question, pour l'instant j'étais en train de me diriger vers mon bureau privé, après l'avoir invité à me suivre. Je n'avais jamais vu une seule personne pas surprise par ses documents, les armes à feu et la magie. Dans ce monde où la magie prédominait, les armes à feu étaient quelque chose de lointain, et là, soudain, sous leurs yeux. Des plans, moldu, eux aussi. C'était quelque chose … Et c'était précieux. Très précieux.

J'arrivais donc devant mon bureau, en faisait le tour et m'asseyait, l'invitant à s'asseoir d'un mouvement de la main.


  • Je devais vous surprendre par un livre hein ? Et bien voici.


Je tirais théâtralement le traité de son placard, et le posais sur la table devant elle.


- Bien entendu, ce n'est pas un livre dans le sens conventionnel du texte, plus un manuel, ou un traité.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1881
Date d'inscription : 08/09/2014
Multicomptes : Jon Lakenstridge - Savanah Lewis - Morgan Winterfield
Caracteristique : Surveillante à Poudlard
MessageSujet: Re: Dîtes moi mon bon Monsieur...!   Mar 7 Juil - 19:36


Dîtes moi mon bon Monsieur...!

Anthony Hendricks donc... Joli nom, enfin, surtout le prénom. Le nom de famille lui semblait quelque peu... Brut. Mais cela ne la gênait pas plus que cela. Hendricks sonnait comme un craquement, quelque chose de dur sous la dent qui se brisait soudainement. Quelque chose de surprenant.
Et qui mieux qu'Oswin savait que les surprises étaient le piment même de la vie?

-Joli prénom.

Un sourire aux lèvres, son regard noisette planté dans celui de son interlocuteur, la brune retrouvait lentement cette même attitude à la fois féline, mystérieuse, mais avec un amusement certain au fond des yeux qu'elle prenait habituellement. Ne dit-on pas que les yeux sont les fenêtres de l'âme? Rien de plus vrai chez notre dite surveillante.
Puis, le bibliothécaire l'invita à le suivre, se dirigeant d'un pas sûr vers une destination encore inconnue, ce qui fit d'ailleurs hausser un sourcil à la jeune femme bien qu'elle n'hésita pas longtemps avant de lui emboîter le pas. Où l'emmenait-il? Peut-être allait-il lui... montrer "quelque chose" de très intéressant? Ou encore réagissait-il pour le livre qu'elle lui avait demandé plus tôt? De toute façon, Linda n'eût pas à attendre longtemps avant d'avoir la réponse à ses questions.
Lorsqu'Anthony lui proposa de s'assoir, elle refusa poliment, préférant rester debout, simple habitude. Toujours dominer son adversaire, et lorsqu'une occasion telle que celle-ci se présentait, ne pas hésiter à rester debout pour être toujours un cran au dessus de l'autre.
Puis l'homme sorti une liasse de feuilles de son bureau, l'exposant face à lui un petit air fier au visage. Il fallut avouer que tant de mystères réveilla la curiosité de la surveillante qui ne dit mot, observant l'ouvrage quelques secondes avant d'enfin oser le feuilleter après un rapide "Je peux?" qui n'attendit même pas la réponse.
Un sourire satisfait etira les levres de la jeune femme alors qu'elle comprit peu à peu à quel genre de lecture elle avait à faire. Quel heureux hasard...! Elle, que tout le monde savait posséder quelques habitudes étranges, dont plusieurs ravissants modèles d'armes à feu, se retrouvait avec un manuel sur ces dernières, bien qu'il était particulièrement intéressant il fallait l'avouer. La brune continua donc tranquillement de le feuilleter encore quelques instants, ses yeux passants sur les fines écritures de ci, de là, avant de finalement se poser sur le bibliothecaire qui lui faisait face en refermant calmement le manuel.

-Je dois avouer qu'il m'a l'air passionnant, surtout d'une telle rareté, je pensais d'ailleurs que les Allemands avaient scellés ou détruits toutes les "traces" de leurs horreurs. Mais je pense que pour me surprendre, vous êtes tombé sur le mauvais ouvrage.

Et avec un sourire quelque peu fier, elle tira de son étui l'arme au métal noir qui la suivait partout, la posant bien à plat sur la table comme pour l'exhiber. Arme qui, bien évidemment, avait été vidée de ses charges, pour éviter les drames, même si cela ne l'empêcherai pas de la sortir quelques fois sous le coup de la colère pour... Traumatiser un certain enseignant.

-Vous vous êtes...comme dirons nous, trompé d'apat.


FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH

 

___

“There’s a lot of things you need to get across this universe. Warp drive… wormhole refractors… You know the thing you need most of all? You need a hand to hold.”
-The Tenth Doctor
Linda Oswin
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1714
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Dîtes moi mon bon Monsieur...!   Mer 8 Juil - 21:32

La femme en face de moi ne paru pas si surprise que ça, de la lecture que je lui proposais, j'étais peut être tombé sur une sceptique. C'était bien, la puissance des armes à feu était une plaie que très peu de personne appréciait. Nous étions en période d'après guerre, et les troubles couvaient à tout bout de champs, j'avouais bien facilement que le contexte politique et économique des autres pays ne m'intéressait pas trop, Poudlard avait la faculté de crée une bulle qui me convenait bien. Je m'appuyais tranquillement sur ma chaise, levant les yeux sur mon interlocutrice. Son positionnement m'amusa. De la voir, comme ça, me regarder de haut, on aurait dit qu'elle cherchait à prendre l'ascendant sur moi. Tout à fait le style d'attitude que Savanah utilisais.

J'attendais donc qu'elle finisse, qu'elle repose l'essaie sur la table pour hausser un sourcil à son intention. Elle semblait s'y connaître en histoire, vu qu'elle me parla du régime nazis et de leur... mesure drastique par rapport aux crimes qu'ils avaient connu durant la guerre. Mais quand on avait mon âge, et qu'on avait voyagé partout dans le monde, on finissait par tomber sur des trésors... Que certains qualifierais d'oublié. La connaissance était une arme pour moi, et un désir quasi aussi fort que celui de la nourriture. Je n'avais jamais eu le cran de récupérer d'ancienne armes, mais les plans et les textes étaient une ressource que j'essayais de m'empresser d'acquérir. La soif connaissance, elle était quasiment autant intense que ma faim de nourriture... Et ce n'était pas pour me déplaire.

-Vous savez, les Allemands, du moins, les Nazis, n'ont fait ça qu'à la fin de la guerre, bien entendu ils faisaient du contre espionnage, mais les plans de bases des usines sont des choses encore facile à trouvée. Du moins, quand on sait où chercher.

J'esquissais un petit sourire, fermant doucement les yeux pendant qu'elle fouillait dans sa poche, du moins, dans son holster, je le réalisé soudain en voyant une arme de poing sous mes yeux, bien que je sois surpris, seul un de mes sourcils s'étira. Et un rictus étira mes lèvres.

-Ainsi donc vous êtes de ce genre de personne là ? Je vois.

Avant ma main je fis pivoter l'arme, doucement, regardant dans les chambres du magasin qu'aucune balle n'étaient engagée ou prête à partir. Le chien était au repos et elle ne semblait pas avoir servit depuis longtemps, et semblait aussi posséder un très bon entretient. C'était plus une arme de collection qu'une arme de défense personnelle. Du moins, tant que les cartouches n'étaient pas mise ne magasin.

Je finissais par arrêter l'arme sur le bureau, le canon diriger vers le mur.

-J'ai déjà tirer avec un fusil, et même un revolver. Et vous ?

Je me recalais tranquillement dans le fauteuil, l'invitant une nouvelle fois à s'asseoir.


Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1881
Date d'inscription : 08/09/2014
Multicomptes : Jon Lakenstridge - Savanah Lewis - Morgan Winterfield
Caracteristique : Surveillante à Poudlard
MessageSujet: Re: Dîtes moi mon bon Monsieur...!   Lun 13 Juil - 0:35


Dîtes moi mon bon Monsieur...!

La jeune femme leva à peine un regard sur son interlocuteur lorsque celui-ci se lança dans l'explication de la... Rareté de sa trouvaille. Mais même si elle ne réagit pas sur le moment, elle écouta attentivement ce que le bibliothecaire lui énonçait, retenant me maximum de choses, dont certaines informations qui lui paraissaient familières.
Il faut dire que ses parents étant quasiment Allemands, elle avait vécu son enfance avec leurs histoires et leurs secrets, car quelques fois, même les Sorciers sont impliqués dans des épreuves d'une telle ampleur. Mais tout cela lui semblait si lointain à présent, toutes ces histoires avaient quitté sa mémoire depuis bien longtemps déjà, remplacées par quelques techniques ou plans d'attaques, et la petite fille qu'elle avait été... Il ne restait d'elle que quelques souvenirs.

Oswin ne releva la tête de l'ouvrage que lorsque l'autre en conclut qu'elle était "ce genre de personnes". C'était vrai, elle était ainsi, et ne s'en cachait pas. Cela pouvait faire vaniteux ou loin d'être sérieux, et certains pouvaient même voir ça comme si elle dévoilait ouvertement qu'elle était Auror -grossière interpretation puisque les Auror comptaient bien plus sur leur baguette que sur quelques armes moldues. Mais c'était un coup de poker, comme tout, certaines réactions à long terme permettaient de savoir qui était réellement une personne, et qui était réellement les gens, c'était le but même de sa présence ici.

-Oui, effectivement. Aurais-je touché un point sensible?

Son ton s'était fait étrangement inexpressif alors que son regard plongeait dans celui de son interlocuteur sans la moindre pudeur, s'y abandonnant complètement avant d'esquisser un sourire qui brisa ce moment, comme si cela n'avait été qu'un trait d'humour.
Mais en avait-il été ainsi?
Anthony s'occupa alors de l'arme, la tournant en tous sens avant de la poser sur la table, canon vers le mur, et de faire part à la professionnelle de ces quelques expériences.
Ow, tirer deux fois! Quel grand aventurier!
La brune ne pût retenir un rictus quelque peu railleur avant de répondre, assez amusée bien qu'elle ne semblait pas si condescendante qu'elle aurait pût l'être.

-De tout, et plus d'une fois pour tout vous dire. Je suis... Une passionnée dirons nous.

Elle se pencha légèrement, relevant le menton avant de demander en penchant la tête sur le côté, comme intriguée de connaître son avis:

-Alors? Qu'en pensez vous?


FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH

 

___

“There’s a lot of things you need to get across this universe. Warp drive… wormhole refractors… You know the thing you need most of all? You need a hand to hold.”
-The Tenth Doctor
Linda Oswin
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1714
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Dîtes moi mon bon Monsieur...!   Lun 13 Juil - 7:47

-Un point sensible hein ?

Je me remémorais la sensation de tenir quelqu'un en joue avec une arme, le sentiment de puissance quand on presse la queue de détente... Oui, on pourrait qualifier ça de point sensible. Si ce n'était que ses souvenirs m'évoquaient plus de plaisir que de tristesse. Certaines nuit avaient été bien meurtrière et la magie n'avait pas toujours été en cause dans ses nuits là. Mais l'arme, le revolver que j'avais en face de moi... Il ne me plaisait pas. Je préférais les premières armes semi automatique des Allemands, voir même une bonne vieille Winchester avec levier d'armement. Les revolver, très peu pour moi, ça me faisait trop pensé aux armes de Cow-Boy américain, bien loin dans leur Far-West. Bien que la Winchester y renvoie aussi, mais... C'était mon arme favorite, donc je faisais une exception pour ce bijou d'excellence. J'esquissais un sourire glacial alors même qu'elle plantait son regard dans le mien.

-Une passionnée, hein ? Et êtes vous passionné par quelque chose d'autres que les armes moldues ? Du moins, les armes modernes.

Je m'adossais bien tranquillement sur ma chaise, m'y calant le plus confortablement possible avant d'étendre mes cuisses sous le bureau.

-J'en pense que ce n'est absolument pas le style d'arme que je prendrais si je devais mener une action contre des magiciens, de par la portée et la précision que ce genre d'arme peut apporter, je choisirais plutôt un fusil semi automatique Anglais, une de nos précieuses arme si bien facturée, que la Reine dans sa grande bonté, à autoriser pour que nous aidions nos amis Français durant la guerre.

Je souriais maintenant, je pouvais étalé ma science.

-Peut être que vous avez six balles qui peuvent partir rapidement, mais ses six balles sont longues à rechargée, alors qu'un fusil, ou un pistolet à chargement automatique, on obtient bien rapidement un nombre plus importants de balles, dans un temps moins long, bien que l’éjection de la douille puisse poser problèmes. De plus, nous sommes dans une course à l'armement, et il me semble bien, que... Sur ce plan là, les Russes aient mis une gifle à tout le monde. Comme ils disent là-bas. For the Mother Russia !

Je tapotais mes doigts entre eux, le regard flamboyant de pouvoir étaler mes connaissances.

-Si vous voulez mon avis, ses armes là, ses armes personnelles. Ne sont que le début de ce que les Moldus ont prévu.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1881
Date d'inscription : 08/09/2014
Multicomptes : Jon Lakenstridge - Savanah Lewis - Morgan Winterfield
Caracteristique : Surveillante à Poudlard
MessageSujet: Re: Dîtes moi mon bon Monsieur...!   Mer 15 Juil - 15:24


Dîtes moi mon bon Monsieur...!
Le bibliothécaire laissa passer un instant de silence alors qu'il reprenait ses derniers mots, et à la vue de son regard, il n'était pas compliqué de deviner qu'il s'était d'ores et déjà perdu dans ses pensées. Heureusement pour l'Auror, cela ne dura pas: il ne manquait plus qu'elle tombe sur un autre rêveur qui passait son temps la tête dans les nuages! Ce genre d'hommes, elle avait déjà donné, merci!
Qu'importe le passé, le dénommé Anthony lui demanda alors si elle était passionnée par autre chose que les "armes moldues modernes".

-Voyons, vous devez bien savoir que l'on a tous quelques hobbies. répondit-elle en jouant avec le bois du bout du doigt, triturant ce dernier avant de planter à nouveau son regard dans celui de son interlocuteur. Ce n'est pas parce que vous voyez celui-ci que je n'ai pas quelques... Autres préférences.

S'en suivit ensuite un beau monologue très bien argumenté sur les plus et les moins de chaque arme, tenant comme thèse tout du long que l'arme qu'elle venait de présenter n'était certainement pas la meilleure dans les conditions présentes. Mais bien sûr, user d'une arme à feu contre un sorcier... Il fallait être fou pour s'y prendre de cette manière!

-Qui userait encore d'une telle arme face à quelqu'un munit d'une baguette, et qui sait s'en servir! reprit la brune en lâchant un léger rire. N'importe quel sorcier pourrait contrer la vitesse de n'importe quelle de ses munitions avec suffisamment de distance face à lui, sinon, l'effet de surprise joue son rôle et dans ce cas là, c'est bien moins pratique de tenter une telle stratégie avec un fusil.

Enfin, pour ce qu'elle en disait...!
Non, elle n'allait tout de même pas dire que ses chouchous étaient inefficaces face à tous, sinon, la valeur sentimentale qu'ils représentaient resterait dans des cartons qu'elle n'ouvrirait que tous les trois mois. Non, cela pouvait se montrer fort utile, mais à bout portant ou lorsque l'on ne s'y attends pas, sinon, à cinquante mètres de distance,  il y avait largement le temps de lancer un Protego et de s'en sortir ainsi sans la moindre égratignure.
Le bibliothécaire sembla alors conclure sa petite argumentation en terminant sur le progrès des Moldus, un sujet qui était bien dans les dernières occupations de la jeune femme. Si les armes s'amélioraient, tant mieux! Elle serait alors la première à en bénéficier!

-Enfin... reprit alors Oswin en se passant une main dans ses cheveux préalablement détachés. Je vous avais demandé de me surprendre, bien que cet ouvrage soit exceptionnel, j'avoue que je m'attendais à quelque chose de plus... Disons prenant. Est-ce que vous avez toujours quelque chose en stock ou bien devrais-je repartir les mains vides aujourd'hui?


FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH

 

___

“There’s a lot of things you need to get across this universe. Warp drive… wormhole refractors… You know the thing you need most of all? You need a hand to hold.”
-The Tenth Doctor
Linda Oswin
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1714
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Dîtes moi mon bon Monsieur...!   Sam 25 Juil - 20:02

Hum, au final... Je n'étais pas plus avancé que ça avec cette jeune femme... Il semblerait que mon super livre surprise n'ai pas eu l'effet escompté, et que mon blabla théorique sur les armes à feu l'aient agacée plus qu'autre chose... Mauvais choix Antho. Mais... Elle avait mit le doigt sur quelque chose. Les réflexes. Un sorcier doté d'une baguette, de suffisamment de distances, et d'information pourrait certes contrer une balle. Mais il fallait une sacrée distance ou de sacré réflexes pour contrer une balles. C'était donc là tout l’intérêt d'une arme à feu contre un sorcier. La surprise.

-Comme vous le dites. Sortir ça devant un sorcier le surprendrait tellement qu'il n'aurait pas le temps d'utiliser ça baguette ou quoi que ce soit d'autre avant d'être heurter par la balle... L'effet de surprise toujours. Et les réflexes. Effectivement, dans ce cas là, un fusil n'entre pas en ligne de compte, trop difficile à dissimuler ou utiliser discrètement...

J'attrapais mon menton entre mes doigts et plissait le front. Qu'est ce que j'avais ici qui pourrait satisfaire quelqu'un... Hum, je me penchais et me mis à fouiller dans mon bureau, sortant par ci par là divers objets plus ou moins utile dans une bibliothèque, tel une bouilloire, une bonbonnière (pleine, bien entendu ), des assiettes, des couverts et finalement, un traité sur la magie. Puis je retournais à la recherche du saint Graal, disposant les parchemins en équilibre instable sur le dessus de mon bureau, liste, planning, mes propres essaie de poésie, de littérature et de bien d'autres mystère. Puis, des tréfonds du bureau, je sortais finalement mes deux derniers atouts.

L'histoire de Poudlard. Et l'histoire de Pré-au-Lard. Je les avais emprunté à l'ancien bibliothécaire. Et je n'avais jamais eu le temps de les finir. Du moins, celui sur Pré-au-Lard, celui sur Poudlard je l'avais lu plusieurs fois. Il possédait quelques infos sympathique. Mais bien moins que celles que les Fantômes pouvaient raconter. Surtout celle concernant certaines zones très intéressante du Château. Il y avait de nombreuses salles de cours très peu utilisée, ainsi que des endroits dissimuler par des portraits, des statues et bien d'autres merveilles. J'esquissais un petit sourire en redressant les yeux sur la femme en face de moi. Brandissant les deux livres.

-Hé bien, il me semble que non, vous ne repartirez pas les mains vides. Sauf si je fais fausse route, dans quel cas je vous prierais de bien vouloir m'excusez pour mon incompétence à vous satisfaire.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1881
Date d'inscription : 08/09/2014
Multicomptes : Jon Lakenstridge - Savanah Lewis - Morgan Winterfield
Caracteristique : Surveillante à Poudlard
MessageSujet: Re: Dîtes moi mon bon Monsieur...!   Jeu 27 Aoû - 21:29


Dîtes moi mon bon Monsieur...!
-Effectivement.

La jeune femme acquiesça suite à la conclusion du bibliothécaire sur le sujet des armes à feu, quelque peu surprise tout de même d'avoir trouvé au sein même de Poudlard quelqu'un qui s'y connaissait autant en armes à feu. Cela relevait après du domaine des Moldus auquel beaucoup trop de sorciers se refusaient d'y prêter la moindre attention, comme si tout ce qui relevait de cet autre monde duquel elle venait était un sujet tellement tabou qu'il salirait le nom de toutes personne qui osait y toucher. Mais quelques fois, il y avait des passionnés, tel que semblait l'être ce mystérieux bibliothécaire qui ne tarda d'ailleurs pas à chercher un livre pouvant satisfaire son exigeante cliente du jour. Cette dernière eut d'ailleurs un sourire plus doux à cette pensée, quelqu'un qui tentait de la satisfaire... Une tâche ardue à laquelle plus d'un s'étaient essayés, et rares étaient ceux qui réussissaient à la toucher, alors qu'au fond, il fallait seulement avoir l'oeil pour voir qu'elle n'était encore qu'une enfant qui savait se contenter de peu. Mais qui seulement aurait put le deviner sous une telle carapace? Peu de personnes, voir même personne. Mais elle s'y était faite, après tout, pourquoi s'arrêter sur de tels points alors que la vie continuait et cela qu'elle se lamente ou pas?

Et comme elle s'y attendait, il ne sembla pas malgré ses recherches trouver à ses yeux quelque chose qui pourrait satisfaire la charmante surveillante qui lui faisait face, et après quelques rapides excuses, la brune esquissa un sourire cette fois plus amusé. Incompétent? Vraiment?

-Voyons voyons... Hendricks c'est cela? Je doute que vous soyez si incompétent que cela, voyons un peu ce que vous tenez là avant d'avancer quelques affirmations qui se révèleraient fausse d'accord?

Elle lui sourit à nouveau avant de se saisir des deux ouvrages, les observant attentivement avant de les ouvrir chacun leur tour à une page au hasard, et d'en lire rapidement le contenu, son visage plus neutre laissant entrevoir l'intérêt qu'elle y portait.

-Cela me semble des plus intéressant... Vous voyez? L'incompétence n'est certainement pas encore à votre portée.

La surveillante referma les deux livres en les posant sur le rebord de la table, laissant sa main caresser les couvertures un instant tandis que son regard refusait de quitter le séduisant bibliothécaire, et après quelques secondes de silences, la jeune femme reprit, cette fois semblant bien plus curieuse que précédemment:

-Dites-moi, si ce n'est pas indiscret, depuis combien de temps travaillez-vous ici? J'ai cru comprendre que de nombreux membres du corps enseignant avaient commencé cette année, mais vous ne semblez pas en faire partie. Cela fait longtemps que vous êtes passé par là?

Après tout, on ne sait jamais, peut-être avait-il quelques informations intéressantes sur les vétérans des enseignants de Poudlard? Et quand bien même ce ne serait pas le cas, un peu de curiosité ne faisait jamais de mal n'est-ce pas?


FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH

 

___

“There’s a lot of things you need to get across this universe. Warp drive… wormhole refractors… You know the thing you need most of all? You need a hand to hold.”
-The Tenth Doctor
Linda Oswin
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1714
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Dîtes moi mon bon Monsieur...!   Jeu 27 Aoû - 22:09

Bon bein il semblait que j'avais réussit à satisfaire la dame et que je n'étais pas un si gros incompétent que ça. Et c'était tant mieux, mon égo avait besoin d'un peu de pommade de temps en temps. J'avais même mis dans le mille, c'était une surveillante, son but était d'être rapide et efficace pour intervenir, et quoi de mieux que connaître les passages secret et l'histoire du château pour ça, hein ?

-Je prefère Anthony à Hendricks, mon nom de famille... Appellez moi Anthony je vous prie. Le nom d'un balais ne me sied pas énormément. Même si je respecte énormément l'ancien travail de mon père.

Et oui, j'aimais pas trop qu'on m'appelle par mon nom de famille, mauvais souvenir des mes propres années à Poudlard.

-Bon, j'en suis heureux alors... D'avoir pu vous offrir ce que vous désiriez. Puis je faire autre chose pour vous ?

Elle semblait vouloir parler de mon passé dans Poudlard, et ça j'étais pas trop d'accord... Mais d'après les regards qu'elle me jetait, je semblait être un beau morceau. Bon, autant que faire ce peu hein... L’incompétence n'était peut être pas encore à ma portée, mais le mensonge était le centre de ma vie, et surtout de ma survie. Mais j'allais m'en tenir à la version officielle, merci la théorie de la bête sauvage et l'investigation foiré du ministère. Hé hé.

-Je suis revenu à Poudlard il y a cinq année, Albus m'a immédiatement repris sous son aile et me voici donc bombarder bibliothécaire de Poudlard. Donc oui, je ne suis pas une nouvelle tête arriver cette année, j'ai déjà mes habitués, mes chouchou, mes amis, mes ennemis. C'est un chouette job. Et vous ?

Je la réinvitais une nouvelle fois à s'asseoir, elle me gênait un peu à se tenir comme ça, debout en face de moi. Je lui adressais quand même un sourire, elle était pas désagréable à regarder et elle semblait porter ses tenues sans trop de gêne et de pudicité, ça changeait de certains professeur, plein de dignité et qui devaient crever de chaud sous leurs robes de sorcier en plein été.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1881
Date d'inscription : 08/09/2014
Multicomptes : Jon Lakenstridge - Savanah Lewis - Morgan Winterfield
Caracteristique : Surveillante à Poudlard
MessageSujet: Re: Dîtes moi mon bon Monsieur...!   Dim 30 Aoû - 22:42


Dîtes moi mon bon Monsieur...!

Alors qu'elle était plongée dans son feuilletage des livres, le bibliothecaire corrigea Oswin sur l'appellation qu'elle devait utiliser à son sujet, lui demandant par ailleurs de le nommer par son prénom. La jeune femme haussa légèrement un sourcil, levant son regard quelques secondes à peine des pages manuscrites du livre qu'elle tenait pour fixer son collègue avant de lui adresser un sourire et de lâcher avant de refermer le livre d'un coup sec:

-Excusez moi, je préfère utiliser le nom car certaines personnes préfèrent cela ainsi, et ne comprends parfaitement, mais si user de votre prénom ne vous gêne pas, soyez certain que je ne l'oublierai pas, Anthony.

Alors ainsi, son père était fabriquant de balais? Métier intéressant, il faudrait qu'elle se renseigne, il est vrai qu'elle ne connaissait que peu de choses dans ce domaine-ci, et elle n'avait d'ailleurs jamais monté ne serais-ce qu'un balais. Il y avait donc fort à parier que si jamais elle tentait l'expérience, cela donnerait quelque chose de plutôt intéressant bien que sans nuls-doutes, un vrai coup pour sa fierté.
À marquer quelque part donc, faire des recherches sur la famille Hendricks. Intérêt professionnel, bien évidemment.

Le dit Hendricks qui était d'ailleurs en sa présence répondit alors à sa question, précisant les conditions de sa rentrée à l'illustre école de magie, cinq ans auparavant, et Oswin sourit légèrement lorsque l'homme lui retourna la question. À son tour de mentir, jouer la carte du masque. Au final, l'un comme l'autre aurait menti sur leur passé et leurs histoires respectives, mais n'était-ce pas ainsi que fonctionnait le monde? Mensonge sur mensonge, encore et encore... Au grand désespoir de la jeune Auror qui ne pût s'empecher d'avoir un pincement au coeur de devoir bafouer, certes pour la bonne cause, le plus important de ses principes : ne jamais mentir.

-Et bien... Je crains avoir une histoire quelque plus banale que la votre. J'ai eut quelques problèmes comme tout à chacun, résultat, je me suis retrouvée sans travail. Connaissant mes... "capacités", un vieil ami m'a conseillé à notre très cher directeur et me voilà donc ici.

La brune se tut un instant, regardant sans réellement voir la chaise qui n'attendait qu'elle, le regard presque vide dévoilant aisément qu'elle était profondément plongée dans ses pensées.

-Je considère ce travail comme une chance, Poudlard est une bonne école et c'est toujours un plaisir de la redécouvrir, ou plutôt de la découvrir. Car en tant que bibliothécaire, vous devez être bien placé pour savoir qu'on ne connait jamais totalement ce château n'est-ce pas? finit Oswin avec un discret sourire.

Suite à cela, elle s'assit enfin sur la chaise que lui avait déjà proposé Anthony à maintes reprises, s'appuyant sur le bureau alors qu'elle se penchait légèrement, plantant ses pupilles noisettes dans celles de son interlocuteur avant de terminer:

-Et je sens aussi que cette année sera une année mémorable, pas vous?

FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH

 

___

“There’s a lot of things you need to get across this universe. Warp drive… wormhole refractors… You know the thing you need most of all? You need a hand to hold.”
-The Tenth Doctor
Linda Oswin
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1714
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Dîtes moi mon bon Monsieur...!   Lun 31 Aoû - 13:06

-Je vous remercie, Oswin.

Alors oui, ça me dérangeait pour moi, mais pour les autres ça ne me posait absolument aucun problème, sorte de fierté mal placée encore une fois, elle me causait toujours des problèmes celle là. Enfin bon, j'avais un métier, j'avais une situation, tout le monde ne pouvait pas s'en targuer. Je poussais un soupir nostalgique en repensant à mon père et ma mère. Ils manquaient... Comme l'ancienne Gourmandise. Hum.

-Pas si banale que ça votre histoire ! Mais vous avez bien eu de la chance qu'Albus soit aussi tolérant et gentil, j'en connais pas mal qui vous aurait envoyer chier. Désolé pour mon langage, mais je ne vois pas comment dire ça d'une autre manière.

Je me renfonçais dans mon siège, baillant tranquillement dans ma main en jetant un rapide coup d’œil dans la bibliothèque pour m'assurer que tout allait bien, puis elle finit par s'asseoir et je souriais, bien content qu'elle se soit enfin assise. Puis je sourirais quand elle se pencha vers moi, plongeant son regard dans le mien.

-C'est Poudlard ici, chaque année est... Magique. Rien ne se passe jamais comme prévu. Et c'est ça qui fais le charme de cette école. Après tout, toute l'Angleterre vient ici apprendre la magie. C'est assez fantastique vous ne trouvez pas ?

J'attrapais une barre de gum et je commençais à la mâcher négligemment tout en attrapant une liste sous mon bureau, liste dans laquelle je cochais rapidement plusieurs petites cases. Voila une bonne chose de faite. Je rangeais à nouveau la liste et achevais ma première barre avant d'en prendre une seconde.

-Vous en voulez une ?
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1881
Date d'inscription : 08/09/2014
Multicomptes : Jon Lakenstridge - Savanah Lewis - Morgan Winterfield
Caracteristique : Surveillante à Poudlard
MessageSujet: Re: Dîtes moi mon bon Monsieur...!   Mar 1 Sep - 22:22


Dîtes moi mon bon Monsieur...!

La brune haussa légèrement les épaules avant de se détendre dans son siège, tandis que l'homme affirma penser que plus d'un ne l'aurait pas acceptée, et qu'elle avait eut de la chance de tomber sur un homme tel que cet Albus Dumbledor dont la renommée n'était décidément plus à faire. Et c'était vrai, elle avait eut de la chance, mais certainement pas pour sa rentrée à Poudlard, bien que sa venue ici était peut-être au final une chance pour elle qui n'avait jamais eut l'honneur de parcourir les couloirs d'une glorieuse école de magie. Les sorts dans chaque classe, les cris, les jeux, les rires des élèves ainsi que leurs plans en tous genre pour sortir la nuit -chose qu'elle n'avait pas mis longtemps avant de détester-... Ceux plongés dans leurs bouquins suite à un examen ou encore les gamins qui en apprenaient encore et toujours, les yeux brillant d'excitation... Tout cela elle y avait échappé, ou plutôt en avait été privée, et retourner dans un tel endroit était après réflexion, une nouvelle bonne carte qui s'était ajoutée à son jeu. Une carte qu'elle n'était pas pressée de perdre...
A ces dernières pensées, la surveillante esquissa un sourire quelque peu plus doux, qui malheureusement ne resta pas souvent ainsi car bien vite il s'étira légèrement plus, prenant ainsi une teinte déjà plus espiègle lorsque le bibliothécaire reprit la parole, parlant cette fois de l'école en elle même. Oui, magique... C'était sans doute le cas.
Se penchant une nouvelle fois en avant alors qu'elle venait à peine de s'enfoncer dans son siège, la brune affirma son sourire avant de commenter à son tour, refusant rapidement d'un geste de tête la barre de gum que son interlocuteur lui proposait:

-Magique, c'est bien le mot...! Mais le fait est, Anthony, que je ne suis pas d'origine de notre belle Grande-Bretagne, alors pour moi, cette année pourrait être la pire de toute votre carrière qu'elle semblerait tout de même "fantastique" à mes yeux.

Elle ne s'y ferait jamais, que peu de personnes ne remarquent son léger accent. Etait-elle ainsi devenue "Anglaise"? Est-ce que cela faisait tellement longtemps qu'elle habitait ici qu'elle faisait partie du décor...?
Quoi qu'il en fut, elle ne savait pas trop qu'en penser...

FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH

 

___

“There’s a lot of things you need to get across this universe. Warp drive… wormhole refractors… You know the thing you need most of all? You need a hand to hold.”
-The Tenth Doctor
Linda Oswin
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1714
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Dîtes moi mon bon Monsieur...!   Ven 4 Sep - 15:32

Je passais ma chaise sur deux pieds, passant mes bras derrière ma nuque et m'amusant à rebondir un peu dessus, les yeux fermé tout en chantant mentalement. Bien entendu que je l'écoutais. Mais j'avais besoin de prendre un petit moment pour réfléchir. J'avais souvent besoin d'une petite pause pour réfléchir.

-Une année est rarement la pire d'une carrière à Poudlard, après tout, ne sommes nous pas dans un endroit magique qui permet des choses dont le commun des mortels n'ont même pas idée ? En parlant de commun des mortels je parle des Moldus.

Je reposais finalement ma chaise à plat sur le sol et me lever un bref instant pour réajuster ma chemise qui me dérangeait, pour reprendre ma place et reprendre mon manège avec la chaise. Un jour j'allais me retrouver par terre, mais ce n'était pas grave. Une chute ne pouvait pas tuer après tout. Et je l'aurais chercher.

Je grignotais tranquillement ma barre de gum, regardant par dessus l'épaule de la surveillante pour contrôler rapidement l'élève qui venait d'entrer dans la bibliothèque. Puis je revenais à mes moutons, deux moins, à la paire de .. d'oeil de mon interlocutrice.

-L’Angleterre est minuscule comparer à la Grande Russie. Mais elle est belle. Alors si vous n'êtes pas d'ici, d'où est ce que vous venez ?

Je reprenais ma position première et m'avançait un peu sur mon siège, croisant mes mains devant moi, à l'écoute.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1881
Date d'inscription : 08/09/2014
Multicomptes : Jon Lakenstridge - Savanah Lewis - Morgan Winterfield
Caracteristique : Surveillante à Poudlard
MessageSujet: Re: Dîtes moi mon bon Monsieur...!   Mar 8 Sep - 19:48


Dîtes moi mon bon Monsieur...!

Un endroit magique oui, dont les moldus ignoraient même l'existence alors que parmi ces murs de futurs sorciers reconnus et de nouvelles créatures allaient prendre source. Ce manoir était lieu de secrets, de surprises, et de futurs talents... Un endroit que même elle ne connaissait pas jusqu'à il y a quelques années, jusqu'au moment où elle revint dans son univers de départ, aidée par celui qui devint plus tard son mentor.
La brune hocha légèrement la tête suite à la première réplique de son interlocuteur, il avait sans doute raison après tout, mais elle ne craignait pas les mois qui l'attendaient. Tout se passerait bien, elle exécuterait sa tâche au mieux et avec un peu de chances, les doutes et craintes du Ministère ne seraient que des suppositions qui n'auraient jamais lieu... N'est-ce pas?

-L'Union Soviétique, oui... J'ai beaucoup lut sur le sujet, à vrai dire, passer à côté serait difficile vous ne pensez pas? Mais autant dire que je n'y suis jamais allée, et que je n'y irait sûrement jamais dans cette vie.

Oswin posa son coude sur la table, posant sa tête dans le creux de sa main relevée, tout en observant le bibliothécaire un sourire intrigué aux lèvres :

-Et oui, je ne suis pas vraiment d'ici pour tout vous dire. Je viens de ce beau pays qu'est la France, et j'en ai parcourut tous les recoins. Mais pour parler ainsi de l'URSS, vous devez y être allé pour en parler aussi simplement? Vous avez beaucoup voyagé?

Après tout, on rencontre toutes sortes de personnes en une vie n'est-ce pas?

FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH

 

___

“There’s a lot of things you need to get across this universe. Warp drive… wormhole refractors… You know the thing you need most of all? You need a hand to hold.”
-The Tenth Doctor
Linda Oswin
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1714
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Dîtes moi mon bon Monsieur...!   Dim 13 Sep - 17:44


-Mes voyages ? J'ai fais le tour entier du monde, environ deux fois, en m'arrentant de temps en temps dans des pays en particulier. Avez vous une âme de voyageuse mademoiselle ? 

J'avais en effet profiter de ma longévité accrue et des mes capacités à apprendre les langues pour me lancer dans l'exploration et le voyage mondial. J'étais même en train d'écrire un livre de recette sur le monde entier et je préparais un voyage à Venise avec une personne très précieuse pour moi. A qui j'avais promis un jour de partir en voyage. Je préparais un autre voyage à Paris, avec … Mon amante, amie, sœur … Je ne savais pas comment qualifier notre relation. Je ne sais pas si elle était qualifiable. C'était elle et moi quoi.

-J'ai parcourut la Russie plusieurs fois oui, ainsi que l'Asie. Quand à la France, je projette de me rendre à Paris dans des délais assez court, la capitale de l'amour et de la passion. Je verrais bien ce qu'il en est pendant les vacances !

Je laissais échapper un léger rire avant de me concentrer sur la destruction pure et simple de ma barre de gum par mastication volontaire et directoire. Et j'y arrivais, les yeux pétillants, j'en étais enfin venu à bout ! Niah ah ! Un autre de mes péchés mignon, me lancer des défis avec de la nourriture, le plus stupide avait été de mâcher un repas entier uniquement avec le côté droit de ma bouche. Et ce n'était pas très évident !

Mais j'avais réussis. Ah ah.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1881
Date d'inscription : 08/09/2014
Multicomptes : Jon Lakenstridge - Savanah Lewis - Morgan Winterfield
Caracteristique : Surveillante à Poudlard
MessageSujet: Re: Dîtes moi mon bon Monsieur...!   Mer 23 Sep - 17:13


Dîtes moi mon bon Monsieur...!

Une âme de voyageuse, oui... Peut-être que si il lui avait posé cette même question, mais quelques années plus tôt, qui sait? Peut-être aurait-elle dit oui? Elle qui ne cessait de bouger, et encore récemment, qui s'était déplacée de nombreuses fois pour une durée plus ou moins longue à chaque fois. Voyageuse, oui, et elle avait progressivement apprit à aimer cela, mais depuis quelques temps, la brune doutait que ce mode de vie ne puisse lui convenir encore longtemps. Son métier la forçait de toute manière à ne jamais cesser de bouger régulièrement, donc cela n'était pas un problème, mais d'elle même? Oswin avait prit sa mission à Poudlard comme un moyen de voir si elle était tout simplement capable de tenir en place, et à vrai dire, jusqu'à présent, ce qui la démengeait surtout c'était de devoir rester passive, ne pas agir, et seulement attendre...
Peut-être était-ce en un sens, là la réponse à la question du bibliothécaire?

-Peut-être un peu oui. J'ai beaucoup voyagé, et cela m'a plutôt plut. Ce que je préfère c'est toujours découvrir des choses nouvelles auxquelles on ne s'attend pas forcément. C'est toujours si excitant..!

La brune esquissa un discret sourire à cette dernière phrase : la connaissance. Oui, voila un plaisir dont elle ne se privait pas, du moins, quand elle pouvait y avoir accès. Apprendre était un plaisir, oui, et c'était exactement ça la raison de sa présence en ces couloirs, entre ces étagères pleines de livres prêts à être lus.
Mais avant d'en arriver aux histoires fantasmagoriques, elle devait avant tout tout savoir sur ce monde qui lui était encore aujourd'hui malheureusement inconnu.

-Oh, Paris... Je n'y suis jamais allée, mais je crois me souvenir de... Disons de certains témoignages qui en parlaient lors de la grande crue de la Seine en 1910, j'aurais tellement aimé y être... Mais bon, je n'étais même pas née alors pourquoi se plaindre de quelque chose que je ne pouvais avoir de toute façon?

Nouveau sourire tandis qu'elle penchait légèrement la tête sur le côté, portant sa main à sa nuque pour se la masser fermement, mais surtout, machinalement.

-Enfin, je n'y suis jamais allée donc. Je n'avais pas les moyens, et aujourd'hui... Et bien aujourd'hui je n'ai pas le temps. Ironie du sort vous ne trouvez pas?

FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH

 

___

“There’s a lot of things you need to get across this universe. Warp drive… wormhole refractors… You know the thing you need most of all? You need a hand to hold.”
-The Tenth Doctor
Linda Oswin
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1714
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Dîtes moi mon bon Monsieur...!   Jeu 1 Oct - 12:50

Les voyages formaient la jeunesse, le jugement et la tolérance. Sans voyage, de nombreuses personnes passaient à côté de connaissance qui auraient put changer leurs vies. Bien entendu il y avait toujours une part de mystère et de peur dans les voyages, on ne savait jamais sur quoi on allait tomber. Et c'était, d'après moi, la faute au manque de voyage si on avait eu des gens comme Hitler, Voldemort et divers autres monstres qui n'étaient pas capable de voir la beauté dans la différence. J'avais vécu les deux guerres, et je savais à quel point s'avait été de troublantes et de traumatisantes expériences. Et j'espérais que cela servirait de leçon aux générations future.

Bien entendu il faut accepter la diversité, mais il faut aussi se garder une identités. J'ai déjà vu des personnes totalement perdu, déphasée, parce qu'un pan entier de leur existence qui était construit sur l'identité des autres à été détruit ou mis à mal par une satyre ou un commentaire désobligeant. Oui la diversité c'est bien, mais il faut aussi savoir faire la part des choses.

Hé oui, ce sont les affres de la vie d'adultes. Que voulez vous. Quand on est jeune on a le temps mais pas l'argent et quand on vieillis, on a l'argent mais pas le temps. Et hélas, il n'y a pas de juste milieux.

Je lui adressais un sourire tout en me frottant les mains pour sortir les quelques bouts de sucre glacé qui y étaient encore collé.

Vous êtes au bon endroit ici, on ne sait jamais sur quoi on va tomber au détour d'un couloir, que ce soit un fantôme, une plante échappée du jardin botanique, un élève étroitement enlacé avec un ou une autre, c'est le jeux de la vie et du hasard par ici ! Une fois, j'ai même croisé un élève avec une armure vivante qui faisaient une joute en plein milieux d'un couloir. Ca valait le coup d'oeil !
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1881
Date d'inscription : 08/09/2014
Multicomptes : Jon Lakenstridge - Savanah Lewis - Morgan Winterfield
Caracteristique : Surveillante à Poudlard
MessageSujet: Re: Dîtes moi mon bon Monsieur...!   Mar 6 Oct - 19:01


Dîtes moi mon bon Monsieur...!

Faire la part des choses... En voici une belle expression que la brune avait bien du mal à concevoir. Elle se trouvait généralement une idée, et s'y accrochait avec une obsession presque malsaine, y consacrant sa totale dévotion. Ses contrats, son travail, sa mission... Chacun de ses pas était guidé par un but, une idée, et allez savoir ce qu'il arriverait si un jour quelqu'un donnait un grand coup de pied dans ses certitudes et ses buts.
Se passant une main dans les cheveux, Oswin déglutit legerement en soupirant. Elle espérait tout de même ne jamais avoir de réponse à cette dernière question, se connaissant, cela serait un carnage.

-Probablement, mais certaines fois c'est un moyen bien plus simple, de s'abandonner a une tâche, corps et âme.

Tout oublier un instant, laisser son corps agir et son esprit se reposer... Oui, c'était plus simple, une forme de fuite très probablement. Mais si proche...
Mais la brune ne tarda pas à sortir de ses pensées, levant les yeux vers son interlocuteur étrangement calme, l'écoutant parler un léger sourire aux lèvres. Poudlard recelait de nombreux trésors dont la plupart étaient encore inconnus, de la magie dans les moindres recoins qui pouvait vous prendre par surprise, vous émerveiller, et elle était bel et bien prête à faire face à tout cela.
Esquissant un nouveau sourire, l'Auror finit par se lever, s'étirant un instant avant de se saisir des ouvrages que le bibliothecaire lui avait trouvé plus tôt, les enfournant dans son sac en quelques secondes puis elle se tourna vers le brun avant de prendre la parole :

-Et bien je suis sûre que ce que vous dites est vrai, et, de mon court séjour ici, je pense en avoir dut un bon aperçu.

Elle lui adressa un regard amusé, haussant légèrement un sourcil puis elle reprit :

-Mais malgré l'intérêt que je porte pour vos propos, j'ai quelque travail qui m'attend. Alors... Meme si je dois vous quitter à présent, j'espère autant que par le futur, lorsque je reviendrais vous voir prochainement, ce soit pour parler de sujets plus... Attractifs.

Après tout, il ne semblait pas si mauvais bougre que cela, et de ce qu'elle en avait vu, des hommes dignes de ce nom, il n'y en avait pas des tonnes dans les couloirs du château. Alors autant en profiter!

-Qu'en pensez-vous? Ca vous dit?

FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH

 

___

“There’s a lot of things you need to get across this universe. Warp drive… wormhole refractors… You know the thing you need most of all? You need a hand to hold.”
-The Tenth Doctor
Linda Oswin
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1714
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Dîtes moi mon bon Monsieur...!   Ven 30 Oct - 19:07

Est ce qu'elle était en train de me faire de la séduction la nouvelle surveillante où est ce qu'encore une fois je me plantais totalement sur ses intention ? Malgré mes soixante trois années, je n'étais pas des plus à l'aise pour deviner les intentions qu'on avait envers moi.. Autant pour la bouffe c'était très facile, mais pour les jeux d'amour et de séduction, c'était de suite moins ça. Enfin on verrait bien hein, le tout était de savoir lâcher le contrôle et de se laisser porter par le nombre de chose qui nous portait.

-Ça dépend d'où vous souhaiter discuter. Je connais pas mal de restaurant et si une soirée en tête à tête vous enchante. Alors pourquoi pas ? Je pense que ce sera sans doute des sujets plus... Personnel que l'on ne puisse parler ici, et j'aimerais bien découvrir qui vous êtes.

Une courte pause, un petit instant, un léger sourire et un assentiment de la tête.

-Moi je marche. Vous avez une idée de la date à laquelle vous souhaiterez le faire ? Moi je suis libre quasiment tout le temps, mais j'imagine qu'avec votre travail, vous devez avoir des horaires décalées. Vous m'enverrez un message pour me communiquer vos dates ? J'aperçois là bas un élève qui semble assez perdu et je m'en vais de ce pas l'aider. C'était un plaisir de vous voir Miss Oswin. Je vous souhaite une bonne fin de journée.

Je me levais et me dirigeait tranquillement vers l’élève pour lui apporter mon aide du mieux que je pouvais.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Dîtes moi mon bon Monsieur...!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dîtes moi mon bon Monsieur...!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» monsieur Jambou
» Requête auprés de Monsieur le frére du roi
» Le passeport de Monsieur Rouzier s'est-il perdu dans le courrier ?
» Bonne fête monsieur le président!
» L'important n'est qu'un détail, mais les détails sont importants selon Monsieur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Wonders :: 
POUDLARD
 :: Le 3eme étage :: Bibliotheque
-