La carte du Maraudeur

[Portoloin] pour lire les sujets importants du forum ♥



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERME

Partagez
 

 Next to you [ Mission Ludmilla et Anthony ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1936
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Next to you [ Mission Ludmilla et Anthony ]    Next to you [ Mission Ludmilla et Anthony ]  Icon_minitimeDim 6 Sep - 20:53

J'étais au cinquième étage quand j'avais entendu un cris puis un bruit étrange sortant d'un couloir, j'avais immédiatement prit la direction de l'endroit, baguette à la main, tendue comme une extension de mon bras, mon visage habituellement joyeux et souriant c'était transformer en un masque froid et peu expressif.

Je me revoyais, en Russie, dans ce bâtiment obligé de tuer pour pouvoir m'enfuir... Putain de vie de merde que j'avais eu. Et qui avait eu l'idée de m'engager volontairement hein ? Ce putain de capitaine. Mais il était sûrement mort de nos jours. Ma baguette avait adopté la forme d'un pistolet pour mes yeux et j'avançais prudemment, couvrant mes angles le plus possible. Et soudain, au détour d'un couloir, la surprise.

Des lianes, des putains de lianes partout ! Et au fond, des élèves... Putain de merde... Allez Antho, rappelle toi des sorts. Qu'est ce qui pourrait les tirer de ça ? Je réfléchissais à toute vitesse, tout en restant attentif à mon environnement. Je me jetais brusquement en arrière alors qu'une liane foncée vers moi, essayant de la trancher d'un coup de baguette. Ça marcha. Mais elle repoussa immédiatement derrière et la sève semblait être très collante. J'étais bien heureux de ne pas avoir eu de machette, je l'aurais sûrement déjà perdu.

Mais il semblait que j'avais excité la plante. Bon tant qu'à faire... Je me reculais et ôtais ma robe de sorcier, puis mon veston, remontant les manches de ma chemise et les bloquais au niveau de mes biceps. Puis je soufflais un grand coup et m'avançais, recevant immédiatement des coups partout sur le corps...

Merde je l'avais bien excité c'te saloperie. Les cris des élèves au fond se faisaient moins présent, plus espacé. Il semblait que l'attention de la plante soit entièrement sur moi. Bon, j'allais prendre une sacré grosse raclée... Mais c'était la vie d'élèves qui étaient en jeu. Je brandissais ma baguette et commençait à balancer toute une flopée de sort, profitant d'un bref moment d’accalmie pour me lancer en avant, mauvaise idée... Je reçus un coup de racine dans le ventre, et me retrouvais projeter contre le mur en face, me faisant hurler de douleur en le heurtant... Putain de merde...
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1628
Date d'inscription : 14/08/2015
Multicomptes : Chester
MessageSujet: Re: Next to you [ Mission Ludmilla et Anthony ]    Next to you [ Mission Ludmilla et Anthony ]  Icon_minitimeSam 12 Sep - 23:33

Après avoir passé la plus grande partie de sa journée à stagner au quatrième étage, quittant sa salle de cours uniquement pour se rendre à son bureau et vice-versa, Ludmilla avait délaissé ce qu'elle appelait son perchoir, sans pourtant fréquenter les hautes tours ni même les étages les plus élevés de Poudlard, dans le but de se rendre dans la salle des professeurs. Elle espérer ainsi croiser quelques uns de ses collègues afin de converser enfin avec un individu de plus de dix-sept ans, car jusqu'à présent, elle n'avait croisé aujourd'hui que ses élèves et pouvoir parler d'autre chose que d'histoire de la magie lui ferait sans aucun doute le plus grand bien et ce même si elle se trouvait obligée de discuter à propos d'un quelconque match de Quidditch, sport qu'elle n'appréciait pas particulièrement sans pour autant le détester.

Hélas, à peine avait-elle descendu deux ou trois marches que ses rêves de repos mérité furent chassés par des hurlement qui provenait visiblement du cinquième étage. Elle dévala les autres volées d'escaliers qui la séparait des cris de terreur qu'elle avait perçu. Furibonde mais également très inquiète, elle déboula dans le couloir, sa précipitation avait laissé plusieurs mèches de cheveux sombres s'échapper de son chignon. La jeune professeur s'attendant à une simple mauvaise farce d'élèves qui trouvaient toujours plaisant de perturber le bon fonctionnement de l'établissement, mais quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'elle se retrouva nez-à-nez avec une plante aux lianes grouillantes dans lesquelles étaient empêtrées de jeunes sorciers.

Bien qu'ayant été douée en botanique durant sa scolarité, Ludmilla ne parvint pas à reconnaître la nature du végétal qui emplissait le couloir. Celle-ci lui évoquait vaguement un filet du diable, mais elle n'en était pas certaine et n'avait pas le temps de rechercher des réponses à ses futiles questions alors que des élèves étaient en danger.
La brunette poussa un grognement et de sa bouche fusèrent les " Reducto", "Reducio", "Diffindo" et autres sorts du même genre mais rien ne semblait fonctionner.

Alors qu'elle essayait tant bien que mal de trouver une solution plus efficace face à ce gigantesque problème, Ludmilla se rendit compte qu'elle n'était pas seule à combattre la plante, elle aperçu ainsi à l'autre bout du couloir le bibliothécaire Anthony Hendricks, à qui elle n'avait pas adressé la parole depuis deux mois maintenant et faisait tout son possible pour l'éviter. Au moment même où la jeune professeur constatait de la présence de son ancien ami, celui-ci fu frappé de plein fouet par une des lianes et il rencontra de manière brutale le mur le plus proche. A cette vue, Ludmilla poussa un cri, oubliant durant un instant les révélations qu'il lui avait dernièrement faites, les poussant tous deux à ne plus se fréquenter.

" Anthony! "

Elle fit quelques pas en sa direction, mais le chemin était bloqué par le végétal et Ludmilla se ravisa, continuant de lancer vainement de nombreux sort à l'adresse des lianes.

___


This magic spell you cast...

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1936
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Next to you [ Mission Ludmilla et Anthony ]    Next to you [ Mission Ludmilla et Anthony ]  Icon_minitimeDim 13 Sep - 16:31

J'avais la tête qui résonné comme un carillon alors que je me remettais péniblement à genoux sur le sol, mon côté droit était tout engourdit du vol planté que j'avais pris et j'avais l'impression qu'au moindre souffle de vent, je me retrouverais avec les côtes fêlé. Et un coup de la même envergure et je finirais sans doute avec de nouveau le côté droit à reconstitué entièrement. J'entendis qu'on hurlait mon nom et je redressais la tête pour apercevoir la silhouette de Ludmilla plus loin. Ca faisait longtemps que je ne lui avait pas adresser la parole... Mais elle ne m'avait pas dénoncer, c'était une bonne chose non ?

Je me tenais le côté droit, semblant être hors de portée de la plante, mais la jeune prof était inaccessible. La plante était entre nous... Et... Je me retournais pour me découvrir moi aussi encerclé... Et merde. Je reprenais difficilement mon souffle avant d'émettre une sorte de croassement en guise de cri. Mon hurlement de douleur m'avait fait pas mal de mal à mes cordes vocales, je m'approchais le plus possible avant d'hausser la voix le maximum.

-Va t'en d'ici … Ludmilla. Va chercher de l'aide, aucun sort ne marche sur cette connerie et chacun l'énerve plus qu'il ne le devrait...

Je m'appuyais contre le mur, respirant difficilement.

-Puis y'a des élèves bloqué au fond, et je suis moi même bloqué. Alors je t'en prie... Fait quel...

Je ne terminais pas ma phrase, une liane s'étant glissée derrière moi et me tirant vers la masse grouillante d'autres lianes, j'essayais de m'accrocher à quelque chose mais impossible, la pression sur mon épaule était horrible et je me mordais les lèvres pour éviter de crier de douleur. Je fermais les yeux, un peu plus et mon épaule exploserais comme du petit bois, et ça n'allait pas en s’arrangeant, je regardais ma baguette sur le sol, là où j'étais tombé et la désignais du doigt à Ludmilla, espérant qu'elle comprenne le message, puis je laissais finalement un cri de douleur franchir mes lèvres.

-Débarrasse moi de ça ! Par pitié !
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1628
Date d'inscription : 14/08/2015
Multicomptes : Chester
MessageSujet: Re: Next to you [ Mission Ludmilla et Anthony ]    Next to you [ Mission Ludmilla et Anthony ]  Icon_minitimeSam 26 Sep - 21:01

A peine Ludmilla avait-elle hurlé le nom du bibliothécaire, qu'elle l'avait regretté. Ces deux longs mois sans lui adresser la parole, l'apercevant à peine en de très rares occasions, avait poussé la jeune femme à réfléchir à ce qu'il lui avait apprit, son rôle au sein de la Confrérie. Évoquer ces pensées comme une simple passade, une lubie éphémère, un intérêt extravagant auquel elle songeant de temps à autre était un euphémisme terrible car en réalité, cette histoire l'obsédait. Nuit et jour, elle ne pouvait s'empêcher d'y songer, tantôt incapable d'y croire, puis soudainement terrifiée ou bien abattue par cette idée qu'elle jugeait impensable. Comment son ami pouvait-il être un abominable monstre, puisque telle était la réputation des membres de cette sorte de secte? Elle ne pouvait y croire, et ainsi avait-elle traversé comme un rêve les jours qui s'étaient écoulés depuis lors violente altercation. Un cauchemar insoutenable et pourtant bien réel dont elle espérait à chaque instant pouvoir échapper. Le temps avait commencer à soigner cette blessure, ce mal qui lui avait fait perdre l'appétit et le goût d'enseigner, mais il aurait encore fallu de nombreuses années avant qu'elle ne cicatrise complètement, un guérison fausse et douloureuse. La jeune professeur savait au fond d'elle même qu'elle se de discuter avec Anthony pour mieux comprendre et accepter ce fait, mais son orgueil l'en empêchait, elle avait jusque là préféré se voiler la face.

Pourtant, elle se trouvait désormais au pied du mur, il lui était alors impossible de fuir, d'abandonner ses élèves et celui qu'elle voyait finalement toujours comme un ami cher à son coeur. Machinalement, elle continuait d'inonder le végétal de sortilèges désuets, les incantations s'échappaient de ses lèvres sans qu'elle ne s'en rende plus compte.
Elle aurait voulu se précipiter vers Anthony, vérifier qu'il allait bien, mais elle ne pouvait le faire, retenue par les lianes qui essayaient de les capturer tous deux, la poussant à exécuter une sorte de danse pour les esquiver. N'écoutant que d'une demi-oreille son conseil, elle ne se résolu pas à les abandonner mais tenta, vainement, de formuler un patronus pour quérir de l'aide. Des flots de sentiments et de pensées contradictoire se brisaient les unes contre les autres, ainsi ne parvint-elle pas à se concentrer suffisamment pour produire l'hermine vaporeuse qui aurait pu l'aider. Elle jura, et, s'emportant, ressaya à plusieurs reprises sans succès.

"Merde! Expecto Patronum! Expecto Patronum! Oh, bordel mais c'est pas possible!"

A peine avait-elle prononcé ces paroles qu'Anthony fut happé par une des lianes. Se mordant la lèvre inférieur pratiquement jusqu'au sang, elle s’élança vers lui. Elle expédia dans la main du bibliothécaire la baguette de ce dernier qui gisait quelques instants plus tôt au sol. Puis, intimement persuadée que cette plante était bel et bien un filet du diable, elle fit usage d'un Incendio dans l'espoir que ses doutes soit fondés.

___


This magic spell you cast...

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1936
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Next to you [ Mission Ludmilla et Anthony ]    Next to you [ Mission Ludmilla et Anthony ]  Icon_minitimeSam 26 Sep - 22:25

Rester calme, rester calmes ils en avaient de bonne les botanistes ! Comment est ce qu'on pouvait rester calme avec une énorme plante tentaculaire qui tentait par tous les moyens de te découper ou de t'écarteler ? Enfin, fallait que je me calme sinon elle allait me mettre en pièce non ? J'essayais d'essayer quelques techniques de respiration, fermant les yeux tout en me laissant manipuler comme une simple marionnette dont la plante créature, je ne sais quoi tirerait les ficelles. J'entendis Ludmilla échouer à lancer son patronus et je me mis immédiatement à réfléchir à des moments heureux de ma vie... Et finalement... Bah c'était pas si facile que ça. D'être ainsi malmener par des lianes et de réfléchir à quelque chose d'heureux alors que si on se foire, bah on meurt ! Ah ah. Franchement génial.

Je triturais ma baguette dans la main, sentant la chaleur produite par le sort de Ludmilla et je frissonnais en pensant que si il me touchait, j'étais cuit. Au sens propre comme au figuré. Puis finalement je trouvais ma perle rare, mon souvenir, directement lié à celui de Ludmilla. Un baiser, que l'on avait échanger fugacement lors d'un au revoir. C'était après son retour en Angleterre, nous avions rejoins le bar de notre rencontre, et au moment de nous séparer j'étais aller pour embrasser sa joue, et c'était ses lèvres que les miennes avaient rencontrés. Je n'en avais jamais parler à personne et je le gardais dans un coin de ma tête. Le baiser avait été oublié d'un tacite accord et nous n'en avions jamais reparler, ni été gêné.

Je sourirais en repensant à ça, le goût de jus de pomme sur ses lèvres et la fugace excitation de la découverte d'une autre personne... Mon sourire s'aggrandit et d'une voix haute et claire je balançais mon patronus, un écureuil qui se mit à irradier une lumière qui fit flétrir la plante, je poussais un cri de joie en m'agitant... Ce qui allait me causer un hurlement de douleur pure quand la plante me déboîta le bras avant de me jeter aux pieds de Ludmilla.

De nouveau la sensation de voile blanc devant les yeux, de nouveau cette nausée dût à la douleur, mon bras pend, inutile au bout de mon bras. Je me redressais avec mon bras valide et fixait le mur, faisant la grimace. Puis je m'en approchais, espérant que la lumière suffirait pendant que je remettais mon bras en place, dans un craquement sonore. Je serrais les dents avant de ramasser ma baguette qui avait encore chuter sur le sol.

Je me tourne vers Ludmilla et je la dévisage, la vision troublée par l'adrénaline et la douleur.

-Va falloir qu'on parle nous deux...

Puis je me tourne vers la plante.

-Mais d'abord, libérons les élèves.
Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1628
Date d'inscription : 14/08/2015
Multicomptes : Chester
MessageSujet: Re: Next to you [ Mission Ludmilla et Anthony ]    Next to you [ Mission Ludmilla et Anthony ]  Icon_minitimeLun 28 Sep - 0:06

Contrairement à la brunette, Anthony semblait bien plus maître de lui-même et ainsi parvint-il à produire un splendide patronus qui eut vite fait de les tirer, tout deux, ainsi que les élèves qui avaient été capturés par la plante, de ce fort mauvais pas. Ludmilla resta figée au milieu du couloir, interdite. Elle s'en voulait de n'avoir su correctement réagir, d'avoir laisser monter en elle cette panique soudaine et de ne pas être parvenue à la maîtriser. En temps normal, une telle chose ne serait jamais arrivée. Elle aurait parfaitement été capable d'analyser méthodiquement la situation pour y faire face de manière logique et mesurée, mais la présence du bibliothécaire l'avait tant troublée que tout lui avait semblé flou, drapé d'un voile sombre et confus qui l'avait paralysé.

N'ayant plus totalement conscience de ce qui se passait, elle observa sans voir son ancien ami, désormais son sauveur, et esquissa une faible grimace de douleur pour lui sans penser à le soulager à l'aide d'un quelconque sort. De manière similaire, elle entendit qu'il s'adressait à elle mais ne releva pas les paroles qu'il avait prononcé, dardant sur lui un regard vague d'enfant perdue, l'esprit comme embrumé par un rêve. Lentement pourtant, elle hocha la tête en signe d’acquiescement. Un léger bourdonnement vrillait ses tympans et un mal de crâne s'empara violemment d'elle avait de s'évanouir comme il était venu. Elle grogna, ne réalisant qu'après coup les mots qu'Anthony avait prononcé. Mais au fond, il avait raison, ils devaient bien finir un jour par régler se problème, tout du moins l'éclairsir, cesser de vivoter dans ce jeu de cache-cache insensé, arrêter de stagner dans cet amas de mystère, de non-dit et de refus de la vérité.

Elle murmura un timide "Oui..." à peine perceptible avant de reprendre d'un ton las "Oui, il faut qu'on parle..."

La jeune jeune sortie finalement de sa torpeur, laissant s'échapper un long soupir de ses lèvres, elle se dirigea vers les deux ou trois élèves encore empêtrés dans les lianes, un Incendio flamboyait au bout de sa baguette de tilleul argenté.

___


This magic spell you cast...

Revenir en haut Aller en bas

Voir le profil de l'utilisateur

Gallions : 1936
Date d'inscription : 21/06/2015
Multicomptes : EKLG - Raphael N. Andrews
Caracteristique : Gourmandise de la Confrérie. Bibliothécaire à Poudlard.
MessageSujet: Re: Next to you [ Mission Ludmilla et Anthony ]    Next to you [ Mission Ludmilla et Anthony ]  Icon_minitimeLun 28 Sep - 20:29

Je n'avais pas conscience de ce que je causais en Ludmilla, pas plus que je n'avais conscience de mes propres dilemme avec elle. Ma vision, mon objectif, c'était les élèves qui étaient encore prisonniers. Je m'avançais en même temps que Ludmilla, mon écureuil maintenant sur mon épaule, dire qu'un jour j'avais essayer de dévorer mon propre patronus !

La plante semblait se rétractée sous nos efforts à Ludmilla et moi et j'en éprouvais un plaisir malsain, cette galère était enfin finit et je pouvais me venger de la douleur qu'elle m'avait infliger. Mais avant tout libérer les gosses de cet enfer dans lequel ils étaient prit, les ammeners à l'infirmerie et parler avec Ludmilla. Fallait qu'on mette les choses à plat. Elle avait tendance à me manquer et je la considérais toujours comme... Ma petite grande sœur, ou un truc comme ça. On avait une relation assez spéciale. Comme toute mes relations avec les personnes proches de moi, ce n'était jamais des gens normaux, jamais des amis normaux. Il y avait toujours un petit quelque chose en plus.

Nous détruisîmes finalement la plante et accompagnions les élèves à l'infirmerie, moi même refusant de me faire osculpter malgré les injonctions de l'infirmière et de Ludmilla. Je regagnais ma chambre rapidement pour y manger un coup et observer ce qui m'était arriver. Ça m'apprendrait à me jeter tête baissée au devant du danger. Puis finalement.. . Une journée comme une autre à Poudlard non ? L'attaque de la plante à liane tueuse et le secours des élèves. Un moment normal dans un monde où la magie était le territoire.

Mais une question me restait dans l'esprit, qui était aussi con pour avoir oser poser une saloperie pareille dans un endroit pareil ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Next to you [ Mission Ludmilla et Anthony ]    Next to you [ Mission Ludmilla et Anthony ]  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Next to you [ Mission Ludmilla et Anthony ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Première mission
» Discours du PM lors de la Mission Economique Canada-Haiti
» NOTE D’INFORMATION Chef de Mission et Porte-parole pour l’OIF au GABON L
» Quantico: Mission FBI
» Mission Sangrave [libre] [fini] :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Seven Wonders :: 
POUDLARD
 :: Le 5eme etage :: Couloirs
-